La Muraille de Chine - Franz Kafka

Ressortie du recueil La Muraille de Chine de Franz Kafka aux Forges de Vulcain. Traduit par Stéphane Rilling qui postface et nanti d’une intéressant préface d’Éric Pessan, le recueil est articulé autour de La Construction de la muraille de Chine , une nouvelle de longueur moyenne, et de textes beaucoup plus courts, tous écrits entre 1917 et 1922 alors que l’empire austro-hongrois s’effondrait, que l’antisémitisme montait, parallèlement au sionisme, et que l’intérêt pour le Chine, immense et en partie incompréhensible, était fort. Passé Le chasseur Gracchus , un premier texte dont l’intérêt narratif m’a largement échappé, Kafka construit ici par fragments (certaines nouvelles ne font que deux ou trois pages) la vision d’un monde qui échappe largement à la compréhension humaine et dans lequel l’absurde (on le dit toujours) mais aussi l’arbitraire (on le dit parfois moins) est la norme. Le monde de Kafka est immense, comme la Chine. Immense au point que l’homme normal n’en voit jamais

Straight to New Belsen

NON. C'est l'été mais je n'irai pas à la plage.





'Cos despite being Pretty vacant, I don't want Holidays in the Sun.





I'll be back, soon.

Commentaires

Tigger Lilly a dit…
Bonnes vacances :D
Munin a dit…
Quand on a du soleil et de la mer toute l'année, l'exotisme c'est la pluie et le béton !
Unknown a dit…
trop d'injustice sur la planête : J'ai la mer à portée de main (400 m max) et je suis cloué dans mon bureau ou sur les analyses de terrains ... Ironie du sort
Gromovar a dit…
Exactement. Je vais aller dans la base de sous-marins de Brest ;-)
Guillmot a dit…
Bonnes vacances à toi ! Moi c'est pour lundi soir, encore quelques jours à tenir.
Gromovar a dit…
Tu tiens le bon bout. Fais la bise aux cyanobactéries pour moi.
arutha a dit…
Bonnes vacances
El Jc a dit…
Reviens nous en pleine forme !