Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

Deviens ce que tu es !


"No hero", comic du duo Ellis, Ryp, vient d'être publié en français par l'excellent éditeur Milady Graphics.
Violent, gore, intelligent, rusé, "No hero" est une vraie réussite, bien supérieure au "Black Summer" des mêmes.
Néault en parle tellement bien que je lui laisse l'exclusivité de la critique. Je sais, c'est bref, mais les comics c'est pas ma spécialité. Et je me rattraperai sous peu avec "Logicomix" et le tome 2 de Chew (même si je m'aperçois que pour le tome 1 j'avais déjà laissé la parole à Néault, bad me !).
No Hero, Ellis, Ryp

Commentaires