Le Molosse - Tanabe d'après Lovecraft

Sortie du neuvième volume des adaptations de Lovecraft par Gou Tanabe. " Le Molosse " est le premier recueil réalisé par le mangaka japonais, il réunit trois nouvelles : Le Temple , écrite en 1920, Le Molosse , écrite en 1922, et La Cité sans nom , écrite en 1921. Le Temple est la plus longue et la plus réussie imho. Dans les coursives d'un U-boat allemand en perdition durant la première guerre mondiale, on plonge vers une cité engloutie alors que la folie gagne peu à peu tout l'équipage. Dure, claustrophobique, Le Temple , dans une ambiance éprouvante à la Das Boot , met l'homme face à des terreurs et des anciennetés sans nom. Un très bon récit joliment adapté. Le Molosse est plus (trop) classique. Deux amis occultistes, l'un des deux est le narrateur, première mention lovecraftienne du Nécronomicon , créature hostile invoquée involontairement par une amulette magique, on est ici dans du trop classique, encore trop proche de l'horreur traditionnelle en

BOF


Dans un roman post-ap, il faut mettre du post-ap. Aucun intérêt donc. A éviter !

Royaume désuni, James Lovegrove

Commentaires

Val a dit…
Ca a le mérite d'être clair :)
Gromovar a dit…
Et pourtant, j'aimais bien Lovegrove.
Tigger Lilly a dit…
Dommage, la couverture est jolie.
Guillmot a dit…
C'est lui ou l'éditeur qui parle de post-apo ?
Gromovar a dit…
Ça je peux pas te le dire.
Une critique plus développée se trouve sur le Cafard. Pour moi, je ne perds pas mon temps à écrire après l'avoir déjà perdu à lire.
arutha a dit…
Euh ! Je crains que cette chronique rien de moins que lapidaire ne m'aide pas beaucoup. Ce n'est peut-être pas du post-ap mais c'est forcément quelque chose, peut-être aussi bien.
Même si apparemment pas.
Gromovar a dit…
Va voir sur le Cafard Cosmique. Il y a une chronique.
Guillmot a dit…
Vi j'ai lu la chronique de Cafard Cosmique ce matin