Cicci di Scandicci - Valerio Evangelisti dans Bifrost 109

BLOG EN MODE DÉGRADÉ ON REFERA MIEUX QUAND ON POURRA MIEUX. CYA. Dans le Bifrost 109 , spécial Valério Evangelisti, on trouve les rubriques habituelles (après un édito qui ne semblera étrange qu'à ceux qui ne connaissent pas la force irrésistible de l'optimisme opératif d'Olivier Girard) : nouvelles, cahier critique, interview, biographie, analyses, bibliographie exhaustive, scientifiction et jurifiction sans oublier une itw de David 'Morris' Meulemans himself par Erwann Perchoc. On y trouve Cicci di Scandicci , une courte nouvelle coup de poing du maestro Evangelisti. En seulement cinq pages petit format qui forment une masterclass dont beaucoup devraient s'inspirer, Evangelisti livre son interprétation de la dérive meurtrière de Cicci di Scandicci, le monstre de Florence . Se plaçant dans la tête du monstre, l'auteur en restitue les perceptions délirantes et agonistiques, dépeint à l'aide de guère plus que quelques mots l'univers mental et géograp

Highway to hell


Juste un mot rapide pour signaler "Zumbies", un album bien excitant publié par Fluide Glacial.
Très jolie couverture imitation serpent barrée d'un Z aussi vert fluo que le sérum du Doktor West dans Réanimator.
"Zumbies" raconte les aventures hilarantes, rock'n'roll, et gores de "The Zumbies", un groupe de métal réanimé et born to be wild, dans les environs du Paris de 2027 noyé sous les eaux du réchauffement.
C'est irrévérencieux (même très, tendance Charlie Hebdo), méchant, iconoclaste. C'est rempli de personnages avec des trognes horribles dans des situations qui ne le sont pas moins. C'est parfois rouge sang et toujours feldgrau pourriture. Ca rappellera très fort aux plus vieux d'entre vous les BD punk-rock publiées, il y a des années, dans Métal Hurlant ou Rock and Folk. Pour ceux qui voudraient se faire une idée, un extrait est dispo ici.
The Zumbies, t1, auteurs qui ne doivent pas être nommés

Commentaires

Anudar a dit…
C'est, je le confirme, une très bonne BD. Assez gore, mais fun en même temps, tout en restant bien dans l'esprit Fluide Glacial... Chapeau bas aux auteurs !
Efelle a dit…
Pas convaincu par le trait et l'ambiance.
Gromovar a dit…
C'est un style. Je peux comprendre qu'on n'apprécie pas.