Vertèbres - Morgane Caussarieu

Avril 1997, Vieux-Boucau-les Bains, dans les Landes. Jonathan dit Jojo, un écolier de dix ans, est enlevé, emmené dans une camionnette par une « femme à barbe » si l'on en croit les témoignages de Sasha et Brahim, ses deux amis présents au moment des faits. Après une semaine d'inquiétude sourde pour la population de la petite station balnéaire – et singulièrement pour Sasha, Brahim, et Marylou, la mère de Jojo – l'enfant reparaît. Retrouvé par la gendarmerie sur une aire d'autoroute, Jojo est hagard, mutique, il a une vilaine blessure au flanc, et surtout, surtout, il a perdu toute la graisse qui faisait de lui un obèse morbide, diabétique entre autres pathologies. Réapparaître spontanément après un enlèvement est déjà étrange, mais réapparaître en ayant perdu 50 kilos en 7 jours, là, on dépasse l'entendement de quiconque. Qu'importe, dans l'immédiat, ce « détail ». La gendarmerie est contente d'avoir retrouvé un enfant vivant après 48 heures, ses amis s

Opération Mains Propres



Petit post pour signaler le démarrage récent d'une bien jolie série de BD. Le Juge Bao est un personnage historique chinois (999-1062), devenu une légende. Nommé et investi des pleins pouvoirs par l'empereur Ren Zong pour lutter contre la corruption, endémique dans l'immense et prospère empire chinois médiéval (ça ne vous rappelle pas la Chine actuelle ?), le Juge Bao symbolise la défense des petits contre les bandits et les puissants. Il sillonne la Chine, accompagné de ses assistants, pour rendre la justice et démêler des affaires souvent complexes, comme le Juge Ti des romans de Van Gulik.
Ses aventures sont narrées dans une belle série de BD à l'italienne petit format, dessinées à l'encre dans un élégant noir et blanc. Patrick Marty est au scénario et Chongrui Nie au dessin, et l'un comme l'autre contribuent à créer un bel et passionnant objet.
Le premier tome "Le phoenix de Jade" est disponible au prix dérisoire de 7,50 € pour 160 pages (et en numérique pour ceux qui voudraient se priver du joli petit ouvrage). Le second paraitra en avril, bientôt. Neuf sortiront en tout.
SI tout ce qui précède ne vous a pas convaincu, je termine par une mauvaise raison d'acheter mais je suis prêt à tout pour vous convaincre : les Editions Fei, éditrices du Juge Bao, ont été créées par Xu Ge Fei, jeune chinoise posée en France après maintes pérégrinations, pour promouvoir les échanges culturels franco-chinois. C'est un projet auquel j'adhère sans difficulté.
Le Juge Bao et le phoenix de jade, Marty, Nie

L'avis d'Anudar

L'avis de Cédric Ferrand

Commentaires