Coming of the Light - Chen Qiufan

Dans le Clarkesworld 102 de mars 2015 , on peut lire Coming of the Light , de Chen Qiufan. Plutôt amusante, clairement étonnante, vive et dynamique, Coming of the Light  se permet le luxe - et c'est un trope récurrent de la pensée de Chen - de lier les deux faces de la pièce chinoise contemporaine (scientifique et religieuse) de façon explicite dans un texte qui lorgne aussi du côté de la théorie de la simulation. Dirai-je que ce texte est bien troussé ? Sans la moindre hésitation. Qu'il serait avec profit publié par une revue dont l'éditeur serait proche de Ken Liu, son traducteur ? Aussi. Coming of the Light, Chen Qiufan

Happy Valentine Day !

Pour fêter dignement cette Saint-Valentin j'offre à tous les passants cette interrogation de Lautréamont :

Qui comprendra pourquoi deux amants qui s’idolâtraient la veille, pour un mot mal interprété, s’écartent, l’un vers l’orient, l’autre vers l’occident, avec les aiguillons de la haine, de la vengeance, de l’amour et du remords, et ne se revoient plus, chacun drapé dans sa fierté solitaire. C’est un miracle qui se renouvelle chaque jour et qui n’en est pas moins miraculeux.

Et cette remarque de Cioran :

Commencer en poète et finir en gynécologue! De toutes les conditions, la moins enviable est celle d'amant.

Commentaires

arutha a dit…
J'aime ton optimisme, ta foi en l'amour. Ca force l'admiration ;o)
Gromovar a dit…
N'est-il pas ?