Les Divis - Brian Catling

Les Divis est le troisième et dernier tome du cycle de Vorrh . Il paraît en français dans une traduction de Nathalie Mège, toujours chez Outrefleuve. Tome 3 donc review forcément courte car tu sais ou devrais savoir, lecteur, de quoi il retourne lorsqu'on prononce, non sans frémir, le nom oublié et terrifiant de Vorrh. Brian Catling (récemment décédé hélas) y lie les fils de l'intrigue complexe qu'il avait tissés dans les deux volumes précédents. D'Ismael (étonnant, non ?)  à Modesta en passant par le professeur Schumann, Cyrena Lohr, Sidrus, ou l'incroyable Undeswilliams, tous sont là pour de dernières scènes qui, parfois, sont faites de flashbacks. Et n'oublions pas pour ce grand final, même si Dieu semble l'avoir fait, ces Ancêtres qui, après avoir failli, se sont endormis ou éparpillés à la surface de la Terre. N'oublions pas non plus que la Création dont nous faisons partie est menacée (par Dieu lui-même – spécial dédicace à Marguerite Imbert car

Mettre fin à la mission


J'aime beaucoup la série "La geste des Chevaliers-dragons". Pour ceux qui ne connaitraient pas, ce sont les aventures, toutes indépendantes et one-shot, d'un ordre de chevalerie dont la seule mission est l'éradication des dragons et des créatures qu'ils engendrent. Cet ordre multiséculaire est composé uniquement de vierges, seules personnes capables de résister aux pouvoir mutagènes des grands vers.
Ce huitième volume est d'une très grande qualité et c'est pourquoi je parle pour la première fois de cette série. Comme chacun le sait, "Apocalypse Now", le film, est une adaptation très adaptée du roman de Joseph Conrad "Au cœur des ténèbres". "Le chœur des ténèbres", huitième opus des Chevaliers-dragons, est une adaptation BD du roman de Conrad. Elle est moite, folle, onirique, malsaine, comme le roman, prenante, comme le roman. Elle est graphiquement belle et scénaristiquement irréprochable. Elle est sans conteste la meilleure réalisation de la série, et de loin.
Le choeur des ténèbres, La geste des chevaliers-dragons vol. 8, Ange, Meddour

Commentaires

Efelle a dit…
Va falloir que j'en feuillètes un pour me faire une idée mais ce ne sera pas pour tout de suite.
Gromovar a dit…
C'est plutôt très bien foutu mais je crois l'avoir déjà dit ;-)
Efelle a dit…
J'ai finit par m'en souvenir et je l'ai feuilleté mais je n'accroche pas plus que cela au trait ou au pitch de la série.
Je ne te suivrai pas sur ce fleuve là...
Gromovar a dit…
Tant pis. Tu restes quelqu'un de fréquentable :-)