L’affaire Crystal Singer - Ethan Chatagnier

Début des années 60. Cinq étudiants en mathématiques du MIT parcourent, autour de Noël, des centaines de kilomètres dans une bien inconfortable camionnette vers une mystérieuse destination. Cinq ! Il serait sans doute plus judicieux de dire quatre plus une. Ou trois plus deux. Car, parmi les cinq se trouvent Crystal Singer, génie mathématique comme il s’en trouve peu, et Rick, son petit ami, amoureux et admiratif, enveloppé à son corps défendant dans les affres d’une passion dévorante que Crystal partage mais qu’elle ne peut pas exprimer comme lui le fait. Loin de là. Car Crystal Singer n’est pas comme vous et moi (en ce qui me concerne, au moins, c’est sûr) . Crystal Singer, tout juste un peu plus de vingt ans, pense avoir déchiffré l’énigme mathématique posée en lettres fluorescentes bleues sur le sol de leur propre planète par ces Martiens avec qui l’humanité communique, d’opposition en opposition, à coups de messages titanesques, depuis presque cent ans et la découverte des canaux

Mettre fin à la mission


J'aime beaucoup la série "La geste des Chevaliers-dragons". Pour ceux qui ne connaitraient pas, ce sont les aventures, toutes indépendantes et one-shot, d'un ordre de chevalerie dont la seule mission est l'éradication des dragons et des créatures qu'ils engendrent. Cet ordre multiséculaire est composé uniquement de vierges, seules personnes capables de résister aux pouvoir mutagènes des grands vers.
Ce huitième volume est d'une très grande qualité et c'est pourquoi je parle pour la première fois de cette série. Comme chacun le sait, "Apocalypse Now", le film, est une adaptation très adaptée du roman de Joseph Conrad "Au cœur des ténèbres". "Le chœur des ténèbres", huitième opus des Chevaliers-dragons, est une adaptation BD du roman de Conrad. Elle est moite, folle, onirique, malsaine, comme le roman, prenante, comme le roman. Elle est graphiquement belle et scénaristiquement irréprochable. Elle est sans conteste la meilleure réalisation de la série, et de loin.
Le choeur des ténèbres, La geste des chevaliers-dragons vol. 8, Ange, Meddour

Commentaires

Efelle a dit…
Va falloir que j'en feuillètes un pour me faire une idée mais ce ne sera pas pour tout de suite.
Gromovar a dit…
C'est plutôt très bien foutu mais je crois l'avoir déjà dit ;-)
Efelle a dit…
J'ai finit par m'en souvenir et je l'ai feuilleté mais je n'accroche pas plus que cela au trait ou au pitch de la série.
Je ne te suivrai pas sur ce fleuve là...
Gromovar a dit…
Tant pis. Tu restes quelqu'un de fréquentable :-)