Vertèbres - Morgane Caussarieu

Avril 1997, Vieux-Boucau-les Bains, dans les Landes. Jonathan dit Jojo, un écolier de dix ans, est enlevé, emmené dans une camionnette par une « femme à barbe » si l'on en croit les témoignages de Sasha et Brahim, ses deux amis présents au moment des faits. Après une semaine d'inquiétude sourde pour la population de la petite station balnéaire – et singulièrement pour Sasha, Brahim, et Marylou, la mère de Jojo – l'enfant reparaît. Retrouvé par la gendarmerie sur une aire d'autoroute, Jojo est hagard, mutique, il a une vilaine blessure au flanc, et surtout, surtout, il a perdu toute la graisse qui faisait de lui un obèse morbide, diabétique entre autres pathologies. Réapparaître spontanément après un enlèvement est déjà étrange, mais réapparaître en ayant perdu 50 kilos en 7 jours, là, on dépasse l'entendement de quiconque. Qu'importe, dans l'immédiat, ce « détail ». La gendarmerie est contente d'avoir retrouvé un enfant vivant après 48 heures, ses amis s

Indispensable


C'était excellent, incontestablement l'un des meilleurs livres de 2008. Si vous l'avez raté en anglais il est maintenant dispo en français (merci à Efelle pour l'info).
Le club des policiers yiddish, Michaël Chabon

La critique de Cédric Ferrand

La critique d'Efelle

Commentaires

Munin a dit…
Super ! J'adore Chabon, mais le lire en anglais me faisait en peu peur, vu les références à l'argot yiddish utilisé dans le livre.
Gromovar a dit…
Tu ne devrais pas le regretter.