Cyber Mage - Saad Z. Hossain

" Cyber Mage " est le troisième roman – et quatrième texte – de Saad Z. Hossain. Il se situe dans le même univers que ses écrits précédents. Il se place, dans la chronologie de cet univers, après Bagdad, la grande évasion ! , quelque part vers un siècle après Djinn City (tous les deux publiés  par les éditions Agullo , les bienfaits du Très Miséricordieux soient sur leurs têtes !) et immédiatement avant le toujours non traduit (Agullo ! Que la peau des yeux leur pèle !) The Gurkha and the Lord of Tuesday . Dahka, Bangladesh. Une ville divisée entre des habitants/actionnaires – qui ont des droits, de vote notamment – et une foule énorme de sans titre qui vivent à sa bordure, dans les trafics, la violence, la maladie et la privation de tout droit. Une ville parmi d'autres dans un monde que changement climatique, déplacements de population et nanites incontrôlés ont rendu en partie inhabitable après avoir provoqué la chute des Etats et l'inévitable repli, pour ceux q

Un bien brave homme


Juste deux mots pour parler d'une nouvelle collection aux Belles Lettres. "La véritable histoire de..." est le titre, malheureusement un peu racoleur, d'une série de petits ouvrages proposant des biographies de personnages de l'Antiquité réalisées uniquement à l'aide d'extraits de sources antiques.
Le présent volume propose une vie de Caligula, et détaille longuement les (mé)faits d'un empereur menteur, voleur, violeur, incestueux, assassin, mégalomane, paranoïaque, et j'en passe. Le portrait de ce charmant personnage est brossé par de grands auteurs qui lui sont contemporains ou presque. On trouve ainsi des textes de Sénèque, Suétone, Dion Cassus, Philon d'Alexandrie, etc... Que du beau monde donc, et un style, caractéristique de l'époque, emphatique et imagé. J'ai passé un vrai bon moment de lecture, et trouvé, à l'usage, que Caïus Caligula n'avait pas grand chose à envier aux héros les plus noirs de la fantasy ; certains de ces derniers sont même plutôt plus sobres.
A suivre prochainement dans la même collection : Alexandre, Jules César, Pompée, Platon, entre autres. Je garde les yeux ouverts.
La véritable histoire de Caligula, textes rassemblés par Jean Malye

Commentaires

aha ! à rajouter sur la liste de Noël de toute urgence, juste à côté du bouquin de Woody Allen.

( niak niak )
Gromovar a dit…
Caligula l'aurait mangé tout cru le petit vieux binoclard.
Anonyme a dit…
On m'a dit aussi beaucoup de bien, dans un genre proche de la lettre à Alexandre de Pierre Briant :

http://www.amazon.fr/Lettre-ouverte-%C3%A0-Alexandre-Grand/dp/2742780254

A+
Gromovar a dit…
J'y jetterai un oeil.

A+