La Grande Guerre de Charlie - Mills - Colquhoun

Charley's War – " La Grande Guerre de Charlie " – est une BD de Pat Mills dessinée par Joe Colquhoun et publiée sous forme de courts strips de trois puis quatre pages dans la revue Battle Picture Weekly entre 1979 et 1988. Le label français Delirium en a publié une intégrale en dix volumes ; pour fêter ses dix ans d'existence il sort aujourd’hui une ouvrage de belle taille contenant l'intégralité des épisodes consacrés à la Bataille de la Somme assortis d'interviews des auteurs et de reproductions de certaines couvertures. Il fallait bien que je m'y plonge. Décidé à montrer les horreurs et la cruauté sans nom d'une Grande Guerre dont on pensait bêtement qu'elle serait la Der des Ders, Mills le fait à travers le personnage de Charlie, un jeune Anglais de 16 ans guère futé mais très patriote qui s'engagea en mentant sur son âge quand on lui dit que son roi avait besoin de lui. Arrivé en France au milieu des  Pals Batallion , Charlie se retrouve

Tradittore


Voici un certainement bon roman pourri par une traduction lamentable. Sean Williams est l'une des gloires de la SF australienne. Il a gagné quantité de prix pour ses divers romans. "Reconstitué" (The resurrected man en VO) a d'ailleurs gagné le prix Ditmar qui est le prix australien le plus prestigieux. Il est sorti récemment chez Bragelone (aïe!). So what ?
"Reconstitué" est un roman noir de SF, un peu dans la veine de ce que fait Richard Morgan. L'histoire est plutôt maline et l'enquête est rapidement accrocheuse. Comme disent les anglais a real page turner. Le problème vient du style, plat comme celui d'une rédaction de collège, agressif de nullité. N'écoutant que mon courage, je suis allé sur le site américain d'Amazon pour lire quelques pages de la version originale sur la recherche au coeur. Et la, stupeur ! La VF est la traduction mot pour mot de la VO. Le genre de trad qu'on ne voit que dans des copies d'anglais de grands débutants. Les erreurs lexicales mises à part, on dirait que ça sort d'un traducteur web. Un véritable assassinat. Par magnanimité je ne donne pas ici le nom du traducteur, mais à l'avenir je l'éviterai comme la peste.
Deux options : lisez-le en VO ou abstenez-vous.
Reconstitué (The resurrected man), Sean Williams

Commentaires