Something is Killing the Children t1, Tynion IV, Dell’Edera, Muerto

Juste quelques mots (et cette fois vraiment pas plus) sur le TPB 1 du Something is Killing the Children de l’énorme James Tynion IV, illustré par Dell’Edera et Muerto. Commençons par donner le résumé éditeur : Lorsque les enfants de la petite ville d'Archer's Peak se mettent à disparaître les uns après les autres - certains sans laisser la moindre trace, d'autres dans des circonstances extrêmement violentes - la peur, la colère et la suspicion envahissent l'entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé. Son seul espoir viendra d'une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l'impensable, ce que l'inconscient des adultes a depuis longtemps préférer occulter. Something is Killing the Children est l’

Brian Mayrcury raises back


Encore de la musique. Décidément ! Je vais devoir renommer ce blog "Quoi de neuf sur ma playlist".
Le concert à Wembley de Muse est sorti récemment dans un élégant coffret contenant un CD, un DVD, des photos, et un livret. Il est gigantesque.
La musique de Muse étant très éclectique tout ne me fait pas monter au rideau, mais l'ensemble est de grande qualité. Le show évoque immanquablement le Queen de la grande époque (même la couleur rouge attachée au chanteur Matthew Bellamy rappelle les tenues rouges de Freddy Mercury). La voix a les mêmes accents symphoniques, avec une tessiture impressionnante. Et il tient en plus le rôle de guitar hero qui était celui de Brian May; se permettant même de transporter un riff du piano à la guitare dans l'extrait ci-dessous et de réaliser des solos monumentaux.
Musicalement c'est excellent, visuellement c'est superbe. L'image est désaturée puis certains items sont recolorisés ce qui crée l'illusion de points de couleurs dans une ambiance grise. Je n'avais jamais vu ce genre de traitement et c'et magnifique. C'est là qu'on se rappelle que Queen a vingt ans.
PS : Concert tourné en HD et piste DTS excellente.



Haarp, Muse

Commentaires

Celvec a dit…
effectivement c'est géant.