Fables 3 - Willingham, Buckingham

BLOG EN MODE DÉGRADÉ ON REFERA MIEUX QUAND ON POURRA MIEUX. JUSQUE LÀ, LECTEUR, POUR ENCORE QUELQUES MOMENTS, IL TE FAUDRA ACCEPTER DE ME FAIRE CONFIANCE SUR JUSTE DEUX OU TROIS LIGNES. Sortie du tome 3 de l'intégrale Fables chez Urban Nomad. Toujours beaucoup d'aventure pour ce volume, une progression dans la connaissance de la situation (avec notamment la révélation attendue de l'identité de l'Ennemi) , et l'intervention de personnages hauts en couleurs - certains qu'on connait déjà, et aussi des nouveaux comme les deux membres hilarants de la patrouille gobelins, le vrai Chaperon rouge ou la Reine des Neiges. On assistera à la grande et périlleuse aventure de Blue et on croisera Aladin arrivant à NY avec les fables des Mille et Une Nuits, sans oublier Mowgli, les enfants loups, et bien d'autres personnages plus extraordinaires les uns que les autres (même Jack a son moment, sans doute le moins réussi) . A lire. Fables intégrale vol 3, Willingham, Buckin

Les voies du Seigneur sont impénétrables


On sait que j'ai une grande admiration pour l'écriture d'Alain Ayroles, le scénariste de la série "De cape et de crocs". Voici sa nouvelle réussite. Dans la série "7", cycle de one-shots de qualité inégale mettant en scène à chaque fois 7 personnages vivant une aventure épique, ces "Sept missionnaires" sont incontestablement les meilleurs.
L'album raconte comment 7 missionnaires triés sur le volet vont tenter d'évangéliser une tribu viking. Le dessin est réaliste et agréable, très bien mis en couleur. Le scénario d'Ayroles, bien qu'un poil prévisible, est excellent. Les situations sont drolissimes, les personnages, archétypaux, hilarants car outrés, les dialogues (ici encore le point fort d'Ayroles) expriment des psychologies obsessionnelles comme on peut en trouver chez les Monty Python.
Au final cette lecture, rabelaisienne, est un vrai plaisir, et mon seul regret est que l'album ne fasse pas deux fois plus de pages car la compagnie de ces 7 missionnaires est particulièrement plaisante.
Sept missionnaires, Ayroles et Critone

Commentaires

Anonyme a dit…
Sans aucun doute le meilleur de la collection pour le moment.