Reus 2066 - Pablo Martin Sanchez

Jeudi 24 juin 2066. Un peu plus de trois mois avant la fin du moratoire d’évacuation de la péninsule espagnole selon les termes du pacte de la Honte. Trois mois avant que l’Espagne tout entière devienne l’une des bases militaires des forces alliées dans la Troisième Guerre Mondiale. Dans cette perspective, les Espagnols doivent évacuer vers d’autres pays où ils seront, tant bien que mal, accueillis. La plupart l’ont déjà fait. Quelques acharnés résistent, ne veulent pas quitter leur terre. Pablo, 89 ans, est l’un de ces acharnés. Avec onze autres récalcitrants comme lui, il occupe le Pere Mata, un asile psychiatrique reconverti en centre gériatrique dans les environs de la ville de Reus, en Catalogne. Ancien écrivain qui n’a plus écrit une ligne depuis longtemps, Pablo se remet en ce 24 juin à tenir un journal. C’est ce journal que tu liras, lecteur, si tu parcours les pages de Reus, 2066 , dernier roman traduit en français de Pablo Martin Sanchez et troisième volume de la biographie f

Les voies du Seigneur sont impénétrables


On sait que j'ai une grande admiration pour l'écriture d'Alain Ayroles, le scénariste de la série "De cape et de crocs". Voici sa nouvelle réussite. Dans la série "7", cycle de one-shots de qualité inégale mettant en scène à chaque fois 7 personnages vivant une aventure épique, ces "Sept missionnaires" sont incontestablement les meilleurs.
L'album raconte comment 7 missionnaires triés sur le volet vont tenter d'évangéliser une tribu viking. Le dessin est réaliste et agréable, très bien mis en couleur. Le scénario d'Ayroles, bien qu'un poil prévisible, est excellent. Les situations sont drolissimes, les personnages, archétypaux, hilarants car outrés, les dialogues (ici encore le point fort d'Ayroles) expriment des psychologies obsessionnelles comme on peut en trouver chez les Monty Python.
Au final cette lecture, rabelaisienne, est un vrai plaisir, et mon seul regret est que l'album ne fasse pas deux fois plus de pages car la compagnie de ces 7 missionnaires est particulièrement plaisante.
Sept missionnaires, Ayroles et Critone

Commentaires

Anonyme a dit…
Sans aucun doute le meilleur de la collection pour le moment.