Sandman Nightmare Country 1 - Tynion IV - Estherren

BLOG EN MODE DÉGRADÉ ON REFERA MIEUX QUAND ON POURRA MIEUX. JUSQUE LÀ, LECTEUR, POUR ENCORE QUELQUES MOMENTS, IL TE FAUDRA ACCEPTER DE ME FAIRE CONFIANCE SUR JUSTE DEUX OU TROIS LIGNES. Sortie chez Urban du tome 1 du cycle Sandman Nightmare Country , traduit par l'incontournable Patrick Marcel. L'infâme Corinthien y est de retour dans le monde, à la recherche d'un autre cauchemar mortel, celui-ci non créé par Dream. Aidé de deux monstres sadiques à mi-chemin entre des Cénobites de Hellraiser et le couple Travolta/Jackson de Pulp Fiction , le mystérieux nouveau cauchemar, à l'origine inconnue, assassine tous ceux qui peuvent le repérer ; il traque ici notamment une jeune artiste qui a le malheur de le voir quand les autres ne le peuvent pas, et dont l'entourage est la tragique victime collatérale de ce don. Comme dans le brillant The Nice House on the Lake (qui sort d'ailleurs en VF chez Urban et que je conseille très vivement) , J. Tynion IV plonge le lecteur

Retour du front

Retour des Utopiales hier.
Excellente manifestation.
J'ai obtenu des signatures de tous ceux que je visais dans le post précédent plus Thierry Di Rollo et Richard Paul Russo. 10 dédicaces d'auteurs mondialement connus, c'est très satisfaisant.
J'ai acheté "Axis", la suite de Spin en avant-première.
J'ai acheté "La profondeur des tombes" pour tester l'écriture noirissime de Thierry Di Rollo.
J'ai acheté "10000 litres d'horreur pure" parce que c'est un hommage à la geekerie VHS des années 80 et que c'est donc de ma bande.
J'ai acheté "La nef des fous" de Richard Paul Russo parce que ce qu'il en a dit au cours d'une table ronde m'a séduit.
J'ai assisté à pléthore de tables rondes passionnantes.
J'ai pu dire à Peter F. Hamilton, R. C. Wilson et Ian MacLeod tout le bien que je pensais de leur oeuvre.
J'ai pu apprécier à quel point John Scalzi est un garçon sympathique et drôle.
J'ai testé un excellent jeu de cartes, appelé "Les faiseurs d'univers", qui doit sortir début 2008.
J'ai enfin appris trois choses capitales :
Primo : les auteurs donnent pour leurs couv' leurs meilleures photos et pas les plus récentes; ils sont moins beaux en vrai.
Secundo : 90% des auteurs portent des lunettes.
Tertio : 80% des auteurs portent la barbe.
Conclusion : je sais ce qu'il me reste à faire.

Commentaires

Anonyme a dit…
Moi, une fois, j'ai croisé Franz Olivier Giesbert dans une rue près de Montparnasse, mais ca compte pas vraiment. D'ailleurs, il ne porte pas la barbe.
Gromovar a dit…
C'est comme ça qu'on sait que FOG n'est pas un vrai auteur.
APL a dit…
barbe et lunettes, c'est aussi le signalement des géographes.
Méfiance, donc.
Gromovar a dit…
Hou là. Ca fout les boules ce géographe là.