Fables 3 - Willingham, Buckingham

BLOG EN MODE DÉGRADÉ ON REFERA MIEUX QUAND ON POURRA MIEUX. JUSQUE LÀ, LECTEUR, POUR ENCORE QUELQUES MOMENTS, IL TE FAUDRA ACCEPTER DE ME FAIRE CONFIANCE SUR JUSTE DEUX OU TROIS LIGNES. Sortie du tome 3 de l'intégrale Fables chez Urban Nomad. Toujours beaucoup d'aventure pour ce volume, une progression dans la connaissance de la situation (avec notamment la révélation attendue de l'identité de l'Ennemi) , et l'intervention de personnages hauts en couleurs - certains qu'on connait déjà, et aussi des nouveaux comme les deux membres hilarants de la patrouille gobelins, le vrai Chaperon rouge ou la Reine des Neiges. On assistera à la grande et périlleuse aventure de Blue et on croisera Aladin arrivant à NY avec les fables des Mille et Une Nuits, sans oublier Mowgli, les enfants loups, et bien d'autres personnages plus extraordinaires les uns que les autres (même Jack a son moment, sans doute le moins réussi) . A lire. Fables intégrale vol 3, Willingham, Buckin

Control


Juste deux mots.
Je sors de "Control" et j'en sors abasourdi. Pour tout fan de Joy Division (et j'en suis un grand) ce film est un pélerinage. Mais il est visible avec profit par tout un chacun. Esthétique et glacé il conte la légende noire de Ian Curtis, le chanteur mythique du groupe qui a fondé la cold wave. Poète noir, épileptique, déchiré entre amour et loyauté, il mourra à 23 ans. Evidemment pas de mort naturelle.
Ce film est un gros coup de poing dans la gueule. Fait assez rare, toute la salle a attendu la fin du générique pour se lever et partir. Le retour au réel n'est que progressif.
Allez le voir! Ne le voyez pas en vidéo !
Control, Anton Corbijn

Commentaires