Le Voleur - Claire North

Bangkok, 1938. Rémy Burke fait partie de l'élite de la Maison des Jeux, il joue dans la Haute Loge, et depuis longtemps. Un soir il est abordé par le bien plus jeune en Haute Loge Abhik Lee qui le pousse à boire jusqu'à l'ivresse avant de lui arracher son accord pour une partie de cache-cache. Tout le monde connaît cache-cache, tout le monde y a joué. Mais sûrement pas à celui de la Haute Loge. La règle y est simple. Burke doit rester caché le plus longtemps possible de Lee puis, après la découverte de Burke, les rôles seront inversés. A la fin, celui des deux qui aura été caché le plus longtemps sera déclaré vainqueur et remportera la mise ; Lee a misé 20 ans de sa vie à transférer à Burke et Burke – c'était l'alcool qui parlait – a accepté de miser toute sa mémoire. Le terrain de jeu est la Thaïlande entière, et les deux joueurs ont des « pièces », humain alliés qu'ils peuvent utiliser à leur guise. Problème : Burke s'est fait arnaquer. En Thaïlande (qu&#

Un Univers à 11 dimensions


"L'Univers élégant" est un excellent ouvrage de vulgarisation sur la théorie des supercordes. Brian Greene explique d'une manière très accessible comment cette théorie est mise au point en ce moment même par les physiciens théoriques pour unir la relativité générale d'Einstein et la physique quantique. La théorie d'Einstein décrit bien l'Univers aux échelles énormes qui sont celles des galaxies, la physique quantique décrit, de manière totalement contre-intuitive mais prouvée expérimentalement, comment fonctionne le réel au niveau des particules sub-atomiques. A la jonction des deux échelles, les deux théories donnent des résultats aberrants. Il faut donc une nouvelle théorie pour unifier le tout et obtenir des résultats "normaux". Brian Greene nous décrit les deux théories et leur genèse, les aberrations rencontrées à leur point de contact, et comment celles-ci sont surmontées par la théorie des supercordes. Il n'utilise quasiment aucune formalisation mathématique (et en renvoie quelques-unes en annexes pour ceux que ça intéressent) et use, au contraire, d'exemples absolument triviaux avec des personnages qui marchent, courrent, volent dans l'espace, etc. Et ce qui est fascinant, c'est que ces analogies permettent de parfaitement comprendre son propos, pourtant de haut vol. Personnellement je n'ai décroché qu'à partir du moment où s'est présenté le cas des cordes enroulées autour d'un espace bidimensionnel (ouf !) mais c'est arrivé bien après la moitié du livre et j'avais déjà appris un millier de choses fascinantes (et pour commencer que la compréhension que je croyais avoir de la relativité générale était erronnée ; maintenant elle ne l'est plus). Un livre à conseiller à tous les honnêtes hommes qui veulent connaître un peu de physique théorique. Un livre élégant.
L'Univers élégant, Brian Greene

La note de Guillaume44

Commentaires

APL a dit…
ça donne très envie... A rapprocher peut-être du livre de Simon Singh sur le dernier théorème de Fermat qui m'avait passionné à l'époque.

/mode hors-sujet on
Et puis allez voir Jason Bourne, vite
/mode hors-sujet off
Gromovar a dit…
Le Singh est sur ma liste de livre à acheter ;-)
Gromovar a dit…
De Singh j'ai d'ailleurs lu il y a 2 ou 3 ans "l'Histoire des codes secrets" qui est aussi très intéressant.
Anonyme a dit…
Apl a parlé juste ! Effectivement ca donne très envie, d'autant plus que simplifier sans vulgariser, la complexité d'un tel sujet est un réel argument de vente !

Mais bon, pour l'instant je reste plongé de mon "Isolation" (recu il y a seulement 2 jours, argh..merci la fnac !)

Tenez Gromovar, voici une vidéo qui pourrait peu etre bien vous interesser.

http://www.canalc2.tv/video.asp?idVideo=2664&voir=oui
Gromovar a dit…
Comment Androide Massue peut-il savoir qu'une vidéo de Bruno Etienne m'intéresserait ?
Anonyme a dit…
Et bien car androide massue vous connait dans votre métier, bien évidemment. Mais si je n'en ai jamais fait mention avant c'est que ma position fait naitre chez moi une sorte de "gène" a me réveler dans la mesure ou je "penetre" un peu votre vie privé dans ce blog... chose qui est susceptible de VOUS déranger.

C'est pourquoi, afin de profiter de la richesse de ce blog sans pour autant créer d'eventuels malaises j'ai préféré rester anonymement connue.
Guillaume44 a dit…
Encore un ouvrage en commun entre nous !