Nod Away vol 1 - Joshua W. Cotter

" Nod Away " – tome 1 sur 7 dont 5 à paraître !!! - est un comic de Joshua W. Cotter, un pavé de 240 pages densément remplies. Futur proche. L'énorme station spatiale U.S.S. Integrity est en orbite autour de la Terre. On y travaille, entre autres, à la création d'un trou de ver stabilisé destiné à exfiltrer un jour l'humanité d'un planète qu'elle a consciencieusement ruinée. On y travaille aussi à la mise en conformité éthique du réseau social Innernet, une liaison psy révolutionnaire accessible à 60 % de la population mondiale  (les 40% restants n'étant pas compatibles) . C'est pour se consacrer à cette tâche que la docteur Melody McCabe vient pour la première fois dans l'espace. L'Innernet en effet, le « merveilleux » système de liaison point à point entre cerveaux humains qui permet à chacun d'accéder au savoir à court ou long terme de tous les autres, est entaché d'un péché originel récemment rendu public : il est implémenté dan

Cromwell, c'est le truc en Irlande ?




C'est la réponse que m'avait faite une collègue d'anglais à qui je demandais si elle connaissait un bon livre d'histoire sur la période de Cromwell. Ca reflète assez bien le niveau de connaissance qu'ont les français de cet épisode de l'histoire anglaise. Et, même si je savais que Cromwell c'était plus en Angleterre qu'en Irlande, mes connaissances n'allaient guère au-delà.
"Dissolution" a remédié à mon inculture. Encore un policier historique, après le Somoza (décidément !), mais je ne mets sur ce blog que ceux qui ont un intérêt littéraire ou historique, vous pouvez donc y aller en vous disant que ce n'est pas un livre générique.
A partir d'une enquète sur un assassinat commis dans un monastère, l'Angleterre de Cromwell, dans ses implications politiques, sociales et religieuses est décrite de manière détaillée, et le lecteur apprend quantité de choses qu'il ignorait sur cette période, je le répète, quasi-inconnue des français. C'est le moment de la dictature de Cromwell, chancelier d'Henry VIII (le Barbe Bleue) avec son administration léviathanesque (merci Hobbes) et l'ascension sociale fulgurante de ses partisans, c'est le passage de l'Angleterre à l'anglicanisme, c'est l'éradication des monastères de la terre anglaise. En un mot c'est une période qui va transformer définitivement l'Angleterre en terminant sa période médiévale. On termine ce livre en étant moins ignorant.
Dissolution, C. J. Sansom

L'avis de Cédric Ferrand

Commentaires

Anonyme a dit…
Moi qui pensait que c'était une pièce de Shakespeare, encore raté. Après, pourquoi demander des informations sur l'histoire anglaise à des profs d'anglais, on a pas idée.
Gromovar a dit…
Ben c'est vrai qu'à poser des questions idiotes, on obtient des réponses du même acabit ;-)