Conan L'heure du dragon - Blondel - Sécher

" L'heure du dragon " est le seul roman de Conan écrit par Howard. Il a été adapté dans les années 70 par la fine équipe Roy Thomas - Gil Kane. Il l'est une nouvelle fois ici par le duo Julien Blondel (scénariste de Elric, décidément! il aime les personnages myhthiques)  - Valentin Sécher (dessinateur de Méta Baron) . On peut rêver pires adaptateurs. Conan est roi d'Aquilonie. Plus pour longtemps quand le roman commence. Car trois nobles ambitieux ont tiré le très maléfique empereur Xaltotun de Python d'un sommeil de 3000 ans en usant pour ce faire du légendaire Cœur d'Ahriman. En échange ils lui demandent de les aider à usurper les trônes de Némédie et d'Aquilonie. Pour cela Conan doit mourir. Mais si, sur le champ de bataille, Xaltotun tient parole et offre aux félons une victoire écrasante sur l'armée aquilonienne, il a, en revanche, d'autre projets pour un Conan qu'il préfère emprisonner secrètement. De fait il a plus globalement d'

Cromwell, c'est le truc en Irlande ?




C'est la réponse que m'avait faite une collègue d'anglais à qui je demandais si elle connaissait un bon livre d'histoire sur la période de Cromwell. Ca reflète assez bien le niveau de connaissance qu'ont les français de cet épisode de l'histoire anglaise. Et, même si je savais que Cromwell c'était plus en Angleterre qu'en Irlande, mes connaissances n'allaient guère au-delà.
"Dissolution" a remédié à mon inculture. Encore un policier historique, après le Somoza (décidément !), mais je ne mets sur ce blog que ceux qui ont un intérêt littéraire ou historique, vous pouvez donc y aller en vous disant que ce n'est pas un livre générique.
A partir d'une enquète sur un assassinat commis dans un monastère, l'Angleterre de Cromwell, dans ses implications politiques, sociales et religieuses est décrite de manière détaillée, et le lecteur apprend quantité de choses qu'il ignorait sur cette période, je le répète, quasi-inconnue des français. C'est le moment de la dictature de Cromwell, chancelier d'Henry VIII (le Barbe Bleue) avec son administration léviathanesque (merci Hobbes) et l'ascension sociale fulgurante de ses partisans, c'est le passage de l'Angleterre à l'anglicanisme, c'est l'éradication des monastères de la terre anglaise. En un mot c'est une période qui va transformer définitivement l'Angleterre en terminant sa période médiévale. On termine ce livre en étant moins ignorant.
Dissolution, C. J. Sansom

L'avis de Cédric Ferrand

Commentaires

Anonyme a dit…
Moi qui pensait que c'était une pièce de Shakespeare, encore raté. Après, pourquoi demander des informations sur l'histoire anglaise à des profs d'anglais, on a pas idée.
Gromovar a dit…
Ben c'est vrai qu'à poser des questions idiotes, on obtient des réponses du même acabit ;-)