Roger Zelazny - Le temps d'un souffle, je m'attarde

Ressortie aujourd'hui dans la toujours pertinente collection Dyschroniques du "Destination fin du monde" de Robert Silverberg qui n'était plus disponible en français depuis longtemps. Rappelons que la maison d’édition indépendante Le passager clandestin est une toute petite maison radicale, engagée et militante contre une certaine forme insatisfaisante du monde. Au milieu des non fictions, on y trouve la collection Dyschroniques qui remet à l’honneur des textes anciens de grands noms de la SF.  Nouvelles ou novellas posant en leur temps les questions environnementales, politiques, sociales, ou économiques, ces textes livrent la perception du monde qu’avaient ces auteurs d’un temps aujourd’hui révolu. On notera que chaque ouvrage à fait l’objet d’un joli travail d’édition, chaque texte étant suivi d’une biographie/bibliographie de l’auteur, d’un bref historique des parutions VO/VF, d’éléments de contexte, ainsi que de

Chroniques du Vieux Royaume




Premier ouvrage publié d'un professeur de lettres déjà auteur de deux jeux de rôles, "Janua Vera" est un bonheur de lecture parce que c'est un joyau d'écriture.
En 7 nouvelles l'auteur nous fait visiter le Vieux Royaume (monde médiéval et, un tout petit peu, fantastique) et pénétrer diverses strates de sa société, des palais du Roi-Dieu aux contrées barbares, en passant par un monastère sinistre ou un village de paysans. 7 histoires aux tons différents, 7 écritures adaptés à l'histoire contée (l'hommage à Terry Pratchett est excellent), et ce qui fait la différence c'est une langue d'une richesse incomparable, une construction intelligente, des images superbes. On prend plaisir à relire les descriptions, à s'y attarder tant elles sont évocatrices. Au fil de son voyage le lecteur découvre progressivement la géographie, les paysages, l'histoire, les croyances, la politique, la culture de ce monde perdu. Le Vieux Royaume se déploit sous nos yeux comme si une fenêtre venait de s'ouvrir sur lui. Ce voyage impressionniste, permis par une maîtrise totale de la langue, ne peut laisser indifférent, à moins d'être une brute.
Jean-Philippe Jaworski travaille maintenant sur un roman. Espérons qu'il sera d'aussi grande qualité et qu'il visitera d'autres territoires du Vieux Royaume.
Janua Vera, Jean-Philippe Jaworski

L'avis de Munin

L'avis d'Arutha

L'avis d'Efelle

L'avis de Nebal

L'avis de Cédric Jeanneret


L'avis d'El Jc

L'avis de Tiger Lilly

Commentaires

Munin a dit…
Wouhou ça marche (look below)