Bangkok Déluge - Pitchaya Sudbanthad

« Krungthep mahanakhon amon rattanakosin mahintara ayuthaya mahadilok phop noppharat ratchathani burirom udomratchaniwet mahasathan amon piman awatan sathit sakkathattiya witsanukam prasit » : ville d'Asie, capitale de la Thaïlande. Aussi connue sous le nom de Bangkok . C'est dans la ville tentaculaire de ses origines que nous transporte Pitchaya Sudbanthad pour son premier roman, " Bangkok Déluge ". De la fin du XIX siècle au futur proche, Sudbanthad donne à voir, à entendre, à sentir, une ville monstre aussi fascinante qu'on cobra cracheur. Autour d'un site qui persiste d'un moment de la ville à l'autre, d'une maison qui fut mission chrétienne avant d'être une belle demeure et devint ensuite l'annexe d'un immeuble de grande hauteur, l'auteur déroule l'écheveau des vies qui en sont proches, au cœur d'une ville qui est le personnage principal du roman. Une ville que je n'avais pas lue aussi bien décrite depuis La fille a

Chroniques du Vieux Royaume




Premier ouvrage publié d'un professeur de lettres déjà auteur de deux jeux de rôles, "Janua Vera" est un bonheur de lecture parce que c'est un joyau d'écriture.
En 7 nouvelles l'auteur nous fait visiter le Vieux Royaume (monde médiéval et, un tout petit peu, fantastique) et pénétrer diverses strates de sa société, des palais du Roi-Dieu aux contrées barbares, en passant par un monastère sinistre ou un village de paysans. 7 histoires aux tons différents, 7 écritures adaptés à l'histoire contée (l'hommage à Terry Pratchett est excellent), et ce qui fait la différence c'est une langue d'une richesse incomparable, une construction intelligente, des images superbes. On prend plaisir à relire les descriptions, à s'y attarder tant elles sont évocatrices. Au fil de son voyage le lecteur découvre progressivement la géographie, les paysages, l'histoire, les croyances, la politique, la culture de ce monde perdu. Le Vieux Royaume se déploit sous nos yeux comme si une fenêtre venait de s'ouvrir sur lui. Ce voyage impressionniste, permis par une maîtrise totale de la langue, ne peut laisser indifférent, à moins d'être une brute.
Jean-Philippe Jaworski travaille maintenant sur un roman. Espérons qu'il sera d'aussi grande qualité et qu'il visitera d'autres territoires du Vieux Royaume.
Janua Vera, Jean-Philippe Jaworski

L'avis de Munin

L'avis d'Arutha

L'avis d'Efelle

L'avis de Nebal

L'avis de Cédric Jeanneret


L'avis d'El Jc

L'avis de Tiger Lilly

Commentaires

Munin a dit…
Wouhou ça marche (look below)