La Mort à lunettes - Tome - Goffaux - Redj

Il y a des albums qui montrent et d'autres qui laissent déduire. " La Mort à lunettes " est de la seconde catégorie, tout le suggère. Son titre d'abord, dont on dira qu'il est énigmatique. Son début ensuite, violent et tragique, qu'on relit les premières pages passées en observant mieux les visages pour être sûr que c'est bien un flashforward – et donc toute la suite un flashback. Ses ellipses enfin, nombreuses, qui disent une biographie seulement par les portes qu'elle ferme lors d'un road trip final de New-York à Las Vegas aux début des années 2000, entre tournée d'adieu et baroud d'honneur pour Malcolm/Malek, un jeune noir new-yorkais converti à l'Islam en prison puis enrôlé dans un programme de com' de l'US Army. Un voyage conclusif avant l'Afghanistan que Malek entreprend avec l'aide et la compagnie d'Alexander, un vieux juif exilé à NY rencontré par hasard à l'église dans laquelle Malek fait le ménage. Le v

Chat mort / Chat vivant




Le titre de ce post est un clin d'oeil aux adeptes de Schrödinger. Les autres sauront de quoi il s'agit après avoir lu ce passionnant petit livre qui explique d'une manière simple et accessible la théorie quantique, celle qui décrit le comportement des atomes et des particules encore plus petites qui les composent. Partant du modèle classique, que tout le monde a déjà vu en dessin, de l'atome comme une petite planète entourée de satellites, il nous dit comment on a compris que l'atome n'était pas une petite planète, et ce qu'il est en réalité. Il nous permet de comprendre pourquoi nous ne mourrons pas carbonisés par des explosions d'ultraviolet. Il décrit aussi de manière très claire la dualité onde-corpuscule et son dépassement par la physique quantique, l'existence des paires de particules qui permettront peut-être un jour de communiquer à des vitesses supraluminiques, et développe la notion d'indétermination (bonjour le chat !). Et, last but not least, il traite des fonctions d'onde et de leur réduction, ce qui permet de lire "Isolation" de Egan (voir plus bas) en y comprenant quelque chose.
Tout ça a l'air bien complexe mais tout ça est facile à lire. Un livre d'honnête homme.
Le cantique des quantiques, Sven Ortoli, Jean-Pierre Pharabod

Commentaires