samedi 23 décembre 2017

Brève : After the Flare - Deji Bryce Olukotun


"After the Flare" est une suite de l'afrofuturiste Nigerians in Space. Le premier roman de Deji Bryce Olukotun était imparfait mais intéressant et attachant, celui-ci est sans doute plus intéressant mais aussi plus imparfait et moins attachant.

Futur proche. Une explosion solaire ruine une bonne partie de la technologie terrestre par effet EMP, et met accessoirement en péril l'ISS. Après l'évacuation, une astronaute y est toujours coincée, en perdition. Une mission de secours doit partir du Nigéria pour la sauver, dans un monde en plein chaos du fait des conséquences de l'explosion solaire. "After the Flare" raconte la difficile préparation de ce vol, fondateur du développement de l'industrie spatiale nigériane.

Dans "After the Flare", on retrouve quelques personnages du roman précédent et on en découvre beaucoup de nouveaux. On devine un monde effondré par manque d'électricité et d'informatique. On voit des technologies cyber véritablement brillantes. On se plonge dans un pays qui mène de concert la création d'une industrie spatiale et la lutte à mort contre Boko Haram, un pays avec fixers, système D, complots politiques, starlettes de Nollywood, et népotisme, un pays qui se veut leader dans la nouvelle technologie spatiale et dans lequel on assassine les "magiciens" albinos sans oublier que des vestiges archéologiques Nok y impactent les programmes en cours, dans un mélange de politique-fiction presque post-apo, de fantastique afro, et d'anticipation spatiale sur un rythme de thriller. C'est sans doute trop pour trop peu de pages. Tout est intéressant, mais tout est trop survolé ou semble parfois tomber comme un cheveu sur la soupe.

A lire pour le fond, pas pour la forme.

After the Flare, Deji Bryce Olukotun

Aucun commentaire: