lundi 28 décembre 2009

A se faire offrir ?


Pince sans rire, très second degré, clairement bourdieusien par moments, Jean-Louis Fournier pointe dans ce (très) court ouvrage les différences existant entre riches, nouveaux riches, et pauvres grâce à une succession de saynètes, version littéraire des strips de BD.
Pas déplaisant mais 17 € pour 1 heure de lecture, ça fait cher l'ironie. A se demander si le pauvre Jean-Louis Fournier n'essaie pas devenir un nouveau riche en vendant des livres.
Les mots des riches, les mots des pauvres, Jean-Louis Fournier

3 commentaires:

minifourmi a dit…

N'aurait-il pas été judicieux d'écrire "Maux" des pauvres? 17euros, effectivement, c'est pas donné! En même temps, en tant qu'adepte d'albums pour enfants, c'est le prix non d'une heure de lecture, mais de 10minutes à peine parfois!!! La différence étant que les enfants ne se lassent jamais d'un livre, et peuvent le lire une centaine de fois!

N'empêche, le titre est alléchant...

Gromovar a dit…

Prends-le à la bibliothèque. Inutile de dépenser 17 euros pour ce livre, je le répète.

minifourmi a dit…

Oui, faut que je les dévalise! :-D