JC Dunyach excelle dans le Bifrost 115

Dans le Bifrost 115 , sous une couverture qui fleure bon l'Age d'or, on trouve les rubriques habituelles : édito d'Olivier Girard, critiques des sorties récentes, scientifiction (sur les Anti-Terre, par le duo Chemla Lehoucq, qui parlent même de Gor ce qui prouve, en nos temps éveillés, une liberté d'esprit méritoire) . On y trouve aussi un imposant dossier James Tiptree Jr. coordonné avec énergie et entrain par l'encyclopédique Jean-Daniel Brèque. Et, comme toujours, quatre nouvelles. Les Objets savent , de Jean-Claude Dunyach, est la première nouvelle de la revue. Petit bijou d'humour et de pétillance, elle raconte la résolution express d'une affaire de meurtre par l'IA d'un véhicule militaire reconverti en taxi qui utilise pour ce faire son immense puissance de calcul ainsi que celle de toutes les objets connectés qui l'environnent. Que font les IA sentientes de leur temps ? Elle échangent, ragotent, réfléchissent, et parfois résolvent des af

Eight Billion Genies - Soule - Browne


Beaucoup de boulot de lecture en ce moment donc peu de temps de lecture (comprenne qui voudra).

Juste un mot donc pour signaler ce comic complet intitulé Eight Billion Genies. C'est rythmé, dynamique, agréable à lire, et ça incite (un peu) à réfléchir. La fin est juste un peu trop mellow à mon goût mais c'est une opinion ouverte à débat qui de surcroit ne change rien au fun/plaisir global ressenti à la lecture.

Pour donner un peu de chair à cette chronique étique qui n'ira pas dans mon Top10, ci-dessous le pitch éditeur et, juste au bout d'un clic, l'intéressante chronique cérébrale de Weirdaholic. Enjoy !


Huit milliards d'êtres humains peuplent la Terre. Puis soudainement, huit milliards de génies font leur apparition et proposent à chaque individu de réaliser le voeu de son choix. Entre ceux qui se précipitent, ceux qui souhaitent le pire et ceux qui vont soupeser leurs options, c'est tout l'équilibre de notre planète qui va être bouleversé en quelques instants ! Mais c'est dans un simple petit bar où se trouve une dizaine de personnes que tout le destin de l'humanité va se jouer...

Le scénariste et romancier Charles Soule (Star Wars : La Lumière des Jedi, Letter 44) signe un récit complet impossible à lâcher ! Des huit premières secondes on passe aux huit premiers jours et on suit finalement notre groupe de héros pendant des années et des décennies. L'histoire reflète tous les aspects possibles d'un énorme bouleversement et, une fois la lecture terminée, il y a de grandes chances que les conclusions vous suivent longtemps.

Commentaires