Afterland - Lauren Beukes

Terre, 2023. Une épidémie foudroyante de HCV  vient de tuer 99% de la population humaine mâle. Ne restent que les quelques chanceux que leur patrimoine génétique a protégé sans qu'on sache encore comment. Une telle tragédie a été un traumatisme pour l'humanité, tous ces hommes étant des frères, des fils, des pères, des maris, des amis. Mais, par-delà le traumatisme moral – et sexuel –, le désastre fut économique aussi, tant sont genrés une grande partie des métiers existants . Il manqua subitement beaucoup de monde dans certains secteurs économiques clefs – techniques et scientifiques notamment –, et, l'épidémie étant toute récente, le déséquilibre n'a pas encore été résorbé ce qui fait que production et ravitaillement sont donc loin d'être optimaux. Si on ajoute à ces questions, les inévitables fermetures de frontière, états d'urgence, émeutes et/ou tentative de prise de contrôle violente du pouvoir politique, les deux dernières années n'ont pas été de tout

Family Tree TPB - Lemire - Hester


Juste deux, trois mots pour signaler la sortie du premier TPB de "Family Tree", le nouveau comic de Jeff Lemire, illustré par Phil Hester.

Loretta vit à Lowell, un bled. Elle est caissière dans la supérette du coin et élève seule ses enfants - Josh, un ado aussi chiant que possible, et Meg, une fille plus jeune - depuis le départ inopiné de leur père, Judd.
Et voilà que Meg développe une sorte de prurit qui évolue rapidement pour le pire. Il semble, aussi incroyable que ce puisse être, que le corps de la petite fille soit en train de devenir végétal, de se changer en arbre vivant.
Horreur - body horror même !

L'affaire devient encore plus étrange lorsque Loretta et les enfants sont attaqués par une sorte de secte bizarre sur la route de l'hôpital, et bascule définitivement quand ils sont sauvés - à coup de fusil à pompe - par Judd, le père de Darcy avec qui il était fâché depuis des années.

La petite famille se retrouve alors en fuite sous la conduite d'un Judd - auquel Loretta ne dissimule ni l'hostilité ni l'aversion qu'il lui inspire - qui a l'air d'en savoir long sur ce qui arrive, ainsi que sur ce qui est arrivé à Darcy et dont Loretta n'a pas eu connaissance, ou encore sur le culte qui les traque.

On comprend que, dans ce nouveau comic, il sera question de secrets de familles, de culte apocalyptique, de pères absents et de la présence qu'ils tentent d'entretenir en dépit des contingences, de la manière par laquelle des familles se brisent mais aussi de ressoudent et se protègent.
On sent aussi qu'une apocalypse à grande échelle est à venir, certains indices sont clairs.
On sent donc du potentiel mais, sur ces quatre premiers volumes rassemblés dans le TPB, le focus est mis sur l'action et le mystère. Ce premier TPB laisse un peu trop le lecteur sur sa faim imho. Peut-être qu'un TPB de six aurait été plus satisfaisant pour l'esprit. On gardera à l'œil mais on n'achètera la suite qu'après avoir lu quelques reviews de celle-ci.

Family Tree, Lemire, Hester

Commentaires