Something is Killing the Children t1, Tynion IV, Dell’Edera, Muerto

Juste quelques mots (et cette fois vraiment pas plus) sur le TPB 1 du Something is Killing the Children de l’énorme James Tynion IV, illustré par Dell’Edera et Muerto. Commençons par donner le résumé éditeur : Lorsque les enfants de la petite ville d'Archer's Peak se mettent à disparaître les uns après les autres - certains sans laisser la moindre trace, d'autres dans des circonstances extrêmement violentes - la peur, la colère et la suspicion envahissent l'entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé. Son seul espoir viendra d'une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l'impensable, ce que l'inconscient des adultes a depuis longtemps préférer occulter. Something is Killing the Children est l’

Anatem Prix PSF 2019


Le 22 septembre 2019, le jury du Prix Planète-SF des blogueurs s’est réuni pour sa délibération annuelle. Ce temps d’échange a donné un résultat : cette année, le Prix revient à Neal Stephenson pour [anatèm].

Livre monstre qu'il faut avoir lu parce qu'il fait partie du panthéon de la SF, [anatèm] est, littéralement, une somme, rédigée sous forme métaphorique.

On trouvera ici mes chroniques des deux tomes (un seul en VO, Stephenson aime les gros livres).
On trouvera là quelques-unes des chroniques des forumeurs du Planète-SF.
On pourra lire au bout de ce lien le monumental discours du jury.

Je félicite encore une fois Neal Stephenson pour ce livre,
et Jacques Collin pour s'être attaqué à sa traduction.

C'est pour pouvoir parler à tous de ce genre de livres que j'ai, il y a un moment déjà, créé ce blog.

Commentaires