Noon du soleil noir - L.L. Kloetzer

L'auteur bicéphale L.L. Kloetzer restera pour toujours le premier lauréat du Prix Planète SF des Blogueurs avec son jamais imité Cleer . C'était il y a onze ans. Quelques romans et nouvelles plus tard, il revient aujourd'hui avec " Noon du soleil noir ", un court roman hommage au genre Sword and sorcery . Ailleurs et hier, dans la Cité des toges noires. La plus grande ville du monde connu est le lieu de tous les possibles. Gouvernée par un Suzerain enfant, administrée par une oligarchie d'eunuques, corrompue du haut en bas et jusqu'à la moelle, carrefour du commerce des biens et lieu d'entrecroisement des hommes, la Cité est singulièrement le rude havre de Yors, un ancien mercenaire fatigué et boiteux qui cherche de faciles missions pour gagner de quoi survivre – on n'appellera pas ça vivre. C'est près du Caravansérail que le vieux baroudeur est engagé par Noon, un jeune homme visiblement aussi riche qu'un peu lunaire récemment arrivé en

Anatem Prix PSF 2019


Le 22 septembre 2019, le jury du Prix Planète-SF des blogueurs s’est réuni pour sa délibération annuelle. Ce temps d’échange a donné un résultat : cette année, le Prix revient à Neal Stephenson pour [anatèm].

Livre monstre qu'il faut avoir lu parce qu'il fait partie du panthéon de la SF, [anatèm] est, littéralement, une somme, rédigée sous forme métaphorique.

On trouvera ici mes chroniques des deux tomes (un seul en VO, Stephenson aime les gros livres).
On trouvera là quelques-unes des chroniques des forumeurs du Planète-SF.
On pourra lire au bout de ce lien le monumental discours du jury.

Je félicite encore une fois Neal Stephenson pour ce livre,
et Jacques Collin pour s'être attaqué à sa traduction.

C'est pour pouvoir parler à tous de ce genre de livres que j'ai, il y a un moment déjà, créé ce blog.

Commentaires