Eight Billion Genies - Soule - Browne

Beaucoup de boulot de lecture en ce moment donc peu de temps de lecture (comprenne qui voudra) . Juste un mot donc pour signaler ce comic complet intitulé Eight Billion Genies . C'est rythmé, dynamique, agréable à lire, et ça incite (un peu) à réfléchir. La fin est juste un peu trop mellow à mon goût mais c'est une opinion ouverte à débat qui de surcroit ne change rien au fun/plaisir global ressenti à la lecture. Pour donner un peu de chair à cette chronique étique qui n'ira pas dans mon Top10, ci-dessous le pitch éditeur et, juste au bout d'un clic,  l'intéressante chronique cérébrale de Weirdaholic . Enjoy ! Huit milliards d'êtres humains peuplent la Terre. Puis soudainement, huit milliards de génies font leur apparition et proposent à chaque individu de réaliser le voeu de son choix. Entre ceux qui se précipitent, ceux qui souhaitent le pire et ceux qui vont soupeser leurs options, c'est tout l'équilibre de notre planète qui va être bouleversé en que

Au-delà de Sherlock Holmes - Anthologie pastiche


"Au-delà de Sherlock Holmes" est une anthologie de quatre textes pastichant Arthur Conan Doyle. Sympathique amusette pour les fans (dont je suis); elle sera peut-être un peu courte pour les autres.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 90, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Imaginez Sherlock Holmes confronté aux forces occultes et à l’un de ses représentants qui prétend être le Diable.
Imaginez le grand détective dans le salon du docteur Watson, en train d’expliquer la vérité sur le Petit Chaperon Rouge et le loup fantôme.
Figurez-vous que Sherlock Holmes est mort, qu’il arrive au Paradis et que… Jéhovah lui confie une enquête.
Et peut-être ne le saviez-vous pas, mais les Martiens ont eux aussi un limier extraordinaire qui résout les cas les plus épineux, il s’appelle Syaloch, il a une tête anguleuse terminée par une sorte de long bec rouge et il a pris goût au tabac des Terriens.
Quatre nouvelles au-delà du réel (encore que) pour le plus grand plaisir des amateurs de pastiches, parmi lesquelles le mythique texte de Poul Anderson Les Joyaux de la couronne martienne, que nous proposons dans une nouvelle traduction.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :


Commentaires