Dissipatio H.G. - Guido Morselli

« Il suffit d'un peu de courage.  Plus la douleur est déterminée et précise, plus l'instinct de la vie se débat, et l'idée de suicide tombe.  Quand j'y pensais, cela semblait facile. Et pourtant de pauvres petites femmes l'ont fait. Il faut de l'humilité, non de l'orgueil.  Tout cela me dégoute.  Pas de paroles. Un geste. Je n'écrirai plus. » Ces phrases, les dernières du Métier de vivre de Pavese, sont écrites neuf jours avant son suicide. Cette « idée de suicide », ce désir de mort, le narrateur anonyme de " Dissipation H.G. " les partage. Mais lui recule, n'utilise pas sa « fiancée à l’œil noir », et lorsqu'il sort de la grotte où il pensait mettre fin à ses jours, il réalise qu'il est maintenant seul sur Terre. Que toute l'humanité a disparu. Que ne reste plus que lui dans un monde vide d'hommes. " Dissipatio H.G. " est le journal de son expérience, vécue entre un village de montagne et la ville proche de Zuri

Le Roy des Ribauds III - Brugeas - Toulhoat - Conclusion


Suite et fin du Roy des Ribauds. Du moins pour ce premier cycle qui en annonce d’autres.

Les grandes manœuvres se poursuivent dans le monde interlope de la canaille parisienne.

Tristan, le Roy des ribauds, doit reprendre le contrôle de la Confrérie et anéantir ses ennemis, sous peine de disparaître non seulement du jeu mais encore du monde. Privé de ses deux lieutenants les plus fidèles, il doit vaincre l’homme de Richard Cœur de Lion, le Rouennais, que sa troupe de mercenaires vient de renforcer en ville. Il lui faut aussi se garder du Grand Coësre, un souterrain souverain aussi puissant que paranoïaque, et faire avec les changements dynastiques que connaît l'inframonde. Il doit enfin regagner la faveur royale et éloigner de lui, si possible, la menace de l’intrigant et ambitieux Comte de Boulogne, ce nouveau venu qui s'évertue à troubler le jeu.
La tâche est rude mais Tristan en a l’envergure.

Avec ce livre III, Brugeas conclut. Les deux premiers tomes ont installé la scène, chacun y a manœuvré, et, après les sacrifices de pions, ce sont les pièces principales qui doivent maintenant monter en première ligne. De Roy des ribauds, il ne peut y avoir qu’un. De Roi en France, aussi. Vaincre ou périr, c’est l’enjeu de ce tome conclusif pour les gros joueurs du cycle. Au jeu des trônes, soit on gagne, soit on meurt.

C’est toujours aussi immersif. Dessin et récit combinés offrent un western médiéval violent et trépidant qui saisit le lecteur pour ne plus le lâcher avant la dernière page. A la fin, tout accompli, le calme est revenu dans la capitale du royaume de France.
Arriveront, quand viendra le cycle 2,  les nouvelles manigances dont l’histoire du cycle 1 est grosse.

Le Roy des Ribauds, Livre III, Brugeas, Toulhoat

Commentaires