The Witling - Vernor Vinge - Les Traquenards de Giri

" The Witling " (Les Traquenards de Giri en VO ?!?) est le premier vrai roman du grand Vernor Vinge, publié en 1976. Giri, une planète sur laquelle vivent les Azhiri, un peuple humanoïde stocky aux puissants pouvoirs télépathiques. Les Azhiri communs peuvent « sentir » les structures ou les êtres, téléporter leur corps ou de la matière sur de grandes distances, tuer même en tordant l'usage de la téléportation. De ce fait, leur technologie est assez primitive, guère mieux que médiévale, tant leurs pouvoirs, de téléportation notamment, rendent inutiles de grands efforts de recherche dans le domaine des transports ou de l'armement. Pourquoi fabriquer des armes quand on tue par la pensée ? Pourquoi tracer des routes quand des lacs de transit suffisent ? Dans le même ordre d'idées, il n'y a en général pas de portes aux maisons – on se téléporte de pièce en pièce –, et le palais du Roi de l'été s'étend sur deux hémisphères quand celui du Roi de l'hiver

Le Roy des Ribauds III - Brugeas - Toulhoat - Conclusion


Suite et fin du Roy des Ribauds. Du moins pour ce premier cycle qui en annonce d’autres.

Les grandes manœuvres se poursuivent dans le monde interlope de la canaille parisienne.

Tristan, le Roy des ribauds, doit reprendre le contrôle de la Confrérie et anéantir ses ennemis, sous peine de disparaître non seulement du jeu mais encore du monde. Privé de ses deux lieutenants les plus fidèles, il doit vaincre l’homme de Richard Cœur de Lion, le Rouennais, que sa troupe de mercenaires vient de renforcer en ville. Il lui faut aussi se garder du Grand Coësre, un souterrain souverain aussi puissant que paranoïaque, et faire avec les changements dynastiques que connaît l'inframonde. Il doit enfin regagner la faveur royale et éloigner de lui, si possible, la menace de l’intrigant et ambitieux Comte de Boulogne, ce nouveau venu qui s'évertue à troubler le jeu.
La tâche est rude mais Tristan en a l’envergure.

Avec ce livre III, Brugeas conclut. Les deux premiers tomes ont installé la scène, chacun y a manœuvré, et, après les sacrifices de pions, ce sont les pièces principales qui doivent maintenant monter en première ligne. De Roy des ribauds, il ne peut y avoir qu’un. De Roi en France, aussi. Vaincre ou périr, c’est l’enjeu de ce tome conclusif pour les gros joueurs du cycle. Au jeu des trônes, soit on gagne, soit on meurt.

C’est toujours aussi immersif. Dessin et récit combinés offrent un western médiéval violent et trépidant qui saisit le lecteur pour ne plus le lâcher avant la dernière page. A la fin, tout accompli, le calme est revenu dans la capitale du royaume de France.
Arriveront, quand viendra le cycle 2,  les nouvelles manigances dont l’histoire du cycle 1 est grosse.

Le Roy des Ribauds, Livre III, Brugeas, Toulhoat

Commentaires