The Witling - Vernor Vinge - Les Traquenards de Giri

" The Witling " (Les Traquenards de Giri en VO ?!?) est le premier vrai roman du grand Vernor Vinge, publié en 1976. Giri, une planète sur laquelle vivent les Azhiri, un peuple humanoïde stocky aux puissants pouvoirs télépathiques. Les Azhiri communs peuvent « sentir » les structures ou les êtres, téléporter leur corps ou de la matière sur de grandes distances, tuer même en tordant l'usage de la téléportation. De ce fait, leur technologie est assez primitive, guère mieux que médiévale, tant leurs pouvoirs, de téléportation notamment, rendent inutiles de grands efforts de recherche dans le domaine des transports ou de l'armement. Pourquoi fabriquer des armes quand on tue par la pensée ? Pourquoi tracer des routes quand des lacs de transit suffisent ? Dans le même ordre d'idées, il n'y a en général pas de portes aux maisons – on se téléporte de pièce en pièce –, et le palais du Roi de l'été s'étend sur deux hémisphères quand celui du Roi de l'hiver

Orthogonal - Greg Egan - Enoooorme


"Orthogonal" est l'énorme trilogie de science, d'amour de la science, et d'aventure, de Greg Egan. Elle est constituée de The Clockwork Rocket, The Eternal Flame, et The Arrows of Time.
La maison ne reculant devant aucune sacrifice, je fais une review globale des trois dans le Bifrost 88. En attendant, il faudra se contenter du résumé de couv' du tome 1 (mais ne surtout pas s'en tenir là, il faudra lire, lire, et lire encore).

In Yalda's universe, light has no universal speed and its creation generates energy. On Yalda's world, plants make food by emitting their own light into the dark night sky. As a child, Yalda witnesses one of a series of strange meteors, the Hurtlers, that are entering the planetary system at an immense, unprecedented speed. It becomes apparent that her world is in imminent danger — and the task of dealing with the Hurtlers will require knowledge and technology far beyond anything her civilization has yet achieved!
Only one solution seems tenable: if a spacecraft can be sent on a journey at sufficiently high speed, its trip will last many generations for those on board, but it will return after just a few years have passed at home. The travelers will have a chance to discover the science their planet urgently needs, and bring it back in time to avert disaster.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :

Commentaires

Anonyme a dit…
Est-ce qu'il y a une traduction en français qui est prévue ?
Erwann Perchoc a dit…
Aux éditions du Bélial', la trilogie Orthogonal ne fait pas partie des projets à l'ordre du jour — ce qui ne veut pas dire non plus qu'elle ne le sera jamais. À court et moyen terme, nous préférons nous focaliser sur les nouvelles (nous commençons à avoir de quoi former un quatrième recueil) et Diaspora.
Gromovar a dit…
Voilà. Grand dommage.
patrick_g a dit…
Super pour le quatrième tome des nouvelles et pour Diaspora !
Des années que je l'attends celui-là. Soyez bénis !
patrick_g a dit…
D'ailleurs je vais devoir me prosterner à vos pieds si on en croit le PS de mon texte ici : https://linuxfr.org/users/patrick_g/journaux/greg-egan-oc%C3%A9anique

:-)
Gromovar a dit…
Le Bélial fait clairement un gros travail de passeur.