Conan Le dieu dans le sarcophage - Headline - Civiello

Juste un petit mot de rien du tout parce qu'il ne faudrait pas que chroniquer Conan en BD devienne une habitude . " Le dieu dans le sarcophage " est le onzième volume des adaptations de Conan en BD chez Glénat. " Le dieu dans le sarcophage " est l'une des toutes premières nouvelles de Howard mettant en scène le personnage du Cimmérien. Après quelques éléments de background sur les civilisations maléfiques qui précédèrent dans l'Histoire le très inquiétant royaume de Stygie, on y voit un Conan engagé par un noble pour voler une coupe de grande valeur dans le trésor d'un riche collectionneur. Catastrophe, quand le barbare arrive sur les lieux de son forfait à venir il tombe sur le cadavre du collectionneur, et sur un garde qui le met en joue avec son arbalète. Catastrophe bis, arrivent sur ces entrefaites le chef du conseil inquisitorial de la ville, Demetrius, accompagné du brutal Dionus, chef des pandores locaux, et de quelques gardes armés. Arrivé s

Le cycle de Linn - A. E. Van Vogt


"Le cycle de Linn" est l'intégrale (deux romans) du Cycle de l’atome de A. E. Van Vogt, publiée par Mnémos. Un classique de la SF. Un de ceux dont on peut se dispenser imho. Ce n'est pas toujours dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 88, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Clane Linn est né difforme. Malgré la loi qui ordonne que les mutants soient éliminés l’enfant est laissé en vie : il est le prince héritier de l’empire de l’Atome. Condamné à vivre en paria, haï, méprisé et martyrisé, il est confié à un vieux sage qui prend son éducation en main. Clane, en marge de la Cour minée par les intrigues politiques, grandit alors pour devenir l’un des prêtres de l’empire de l’atome. Il entreprend de tisser un réseau de fidèles, dans un monde où la science est devenue une religion. Car un jour, de lui seul dépendra le salut de l’Empire de l’Atome.
Voici une œuvre majeure de la science-fiction, bâtie comme une grande fresque historique projetée dans le futur.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :

Commentaires