Les Divis - Brian Catling

Les Divis est le troisième et dernier tome du cycle de Vorrh . Il paraît en français dans une traduction de Nathalie Mège, toujours chez Outrefleuve. Tome 3 donc review forcément courte car tu sais ou devrais savoir, lecteur, de quoi il retourne lorsqu'on prononce, non sans frémir, le nom oublié et terrifiant de Vorrh. Brian Catling (récemment décédé hélas) y lie les fils de l'intrigue complexe qu'il avait tissés dans les deux volumes précédents. D'Ismael (étonnant, non ?)  à Modesta en passant par le professeur Schumann, Cyrena Lohr, Sidrus, ou l'incroyable Undeswilliams, tous sont là pour de dernières scènes qui, parfois, sont faites de flashbacks. Et n'oublions pas pour ce grand final, même si Dieu semble l'avoir fait, ces Ancêtres qui, après avoir failli, se sont endormis ou éparpillés à la surface de la Terre. N'oublions pas non plus que la Création dont nous faisons partie est menacée (par Dieu lui-même – spécial dédicace à Marguerite Imbert car

Les Mystères de Paris - Eugène Sue - Un marathon


Parce qu'il faut, de temps à autre, faire des choses dont on a envie depuis longtemps, je vais commencer à lire "Les Mystères de Paris", le roman feuilleton fondateur d'Eugène Sue. L'énorme pavé ne devrait pas trop m'éloigner de la SFFF pour deux raisons.

D'abord, pour le lecteur moderne ou pour le bourgeois de l'époque, quelle belle création d'urban fantasy que ce roman ! Miéville a-t-il fait mieux ? Pas sûr.
Ensuite, j'ai décidé de lire dans les conditions des lecteurs de l'époque, c'est à dire morceau par morceau. Donc, mes lectures habituelles continueront en parallèle.


J'espère résumer, en deux ou trois lignes, chaque journée, ici et/ou sur les réseaux sociaux. Si certains lecteurs de ce blog veulent me suivre ou m'accompagner dans cette lecture, qu'ils sachent que "Les Mystères de Paris", depuis bien longtemps dans le domaine public, est très facile à trouver gratuitement ou presque en numérique.
Gratuité du livre, faible temps nécessaire pour lire la production quotidienne de Sue, très faible temps nécessaire pour résumer en trois lignes. Coût d'entrée faible, coût de sortie nul, pourquoi hésiter ?


Les Mystères de Paris, Eugène Sue

Important message de service:
 
« Les hommes devraient savoir lorsqu'ils sont vaincus » (Général Quintus in Gladiator)

Pour moi, c'est maintenant. Lire et résumer, même à petite vitesse, Les Mystères de Paris est la goutte d'eau qui fait déborder le vase de mes lectures chroniquées.
Je continuerai sûrement à lire, à mon rythme, le feuilleton, mais l'engagement de résumer chaque chapitre (peu importe la périodicité) est une obligation qui me pèse.
Je chronique presque tout ce que je lis, ce qui signifie bien que je lis plus que je ne chronique ici. Je ne chronique pas ce dont la chronique ne me parait pas indispensable - quel que soit le motif, différent à chaque fois, de cette appréciation. Chroniquer Les Mystères de Paris ne me parait pas indispensable. J'arrête donc car sinon, sans plaisir ni envie, ça serait juste du travail, et le jour où bloguer deviendra un travail, j'arrêterai.

Commentaires

Le pendu a dit…
Chouette projet, j'adore !
Indique comment/où on peut te suivre ! Je n'ai pas envie de lire les MdP, mais j'ai bien envie de lire quelqu'un qui les lit :-)

Gromovar a dit…
Je réfléchis et je vous dit sous très peu.
Alias a dit…
Sympa! Je suis aussi.
Gromovar a dit…
Ici pour les résumés (avec un récap. en page Sommaire).

Ca sera envoyé sur FB aussi et sur Twitter avec le hash #LMDPMarathon

Ca devrait aller.

Détail quand même : ce sera de très courts résumés, pas plus.
Tigger Lilly a dit…
Sympa comme démarche !