The Witling - Vernor Vinge - Les Traquenards de Giri

" The Witling " (Les Traquenards de Giri en VO ?!?) est le premier vrai roman du grand Vernor Vinge, publié en 1976. Giri, une planète sur laquelle vivent les Azhiri, un peuple humanoïde stocky aux puissants pouvoirs télépathiques. Les Azhiri communs peuvent « sentir » les structures ou les êtres, téléporter leur corps ou de la matière sur de grandes distances, tuer même en tordant l'usage de la téléportation. De ce fait, leur technologie est assez primitive, guère mieux que médiévale, tant leurs pouvoirs, de téléportation notamment, rendent inutiles de grands efforts de recherche dans le domaine des transports ou de l'armement. Pourquoi fabriquer des armes quand on tue par la pensée ? Pourquoi tracer des routes quand des lacs de transit suffisent ? Dans le même ordre d'idées, il n'y a en général pas de portes aux maisons – on se téléporte de pièce en pièce –, et le palais du Roi de l'été s'étend sur deux hémisphères quand celui du Roi de l'hiver

Les Mystères de Paris - 2 L'Ogresse


Ici chaque jour le résumé des Mystères de Paris. L'objectif est d'un chapitre par jour (sauf empêchement, à l'impossible nul n'est tenu), résumé en 1000 caractères maximum (cette limite changera si indispensable mais tentons de nous y tenir le plus possible).
S'associent à cette aventure Julien et Philippe.
On pourra suivre le feuilleton ici jour par jour ou à partir du récapitulatif général. Relais sera fait sur FB et sur Twitter avec le hashtag #LMDPMarathon.
Hier, nous en étions là. Voici la suite :

2- L'Ogresse

Ici le lecteur découvre l'intérieur crasseux du Cabaret du Lapin Blanc.
L'estaminet, tenu par la robuste mère Ponisse, abrite un bien triste lot d'humanité parmi lesquels deux habitués que nous reverrons sans doute.
On y fait, autour d'un souper gargantuesque offert par le bel inconnu, mieux connaissance avec les protagonistes de l'affaire.
L'inconnu, appelons-le Rodolphe, semble bien être un aristocrate, mais il se fait passer pour un peintre. Le Chourineur, tout ex-bagnard qu'il soit, a l'air d'un homme d'honneur. La Goualeuse, sous une couche de crasse et de dépravation, cache un joli minois et sans doute une belle âme ; tous l'appellent Fleur de marie, ce qui signifie Vierge.
Et puis il y a ce Maitre d'Ecole, qui n'est pas là mais dont tous parlent, et que tous semblent fort respecter.
Qui est vraiment Rodolphe ? Pourquoi est-il là ? Que fera le Maitre d'Ecole quand il le croisera ? Et quelle histoire va maintenant raconter la Goualeuse ?

Commentaires