L'héritage de Molly Southbourne - Tade Thompson

L'héritage de Molly Southbourne est le troisième et dernier volume de la saga Molly Southbourne , commencée en fanfare par l'impressionnant Les Meurtres de Molly Southbourne et publiée en UHL dans une traduction de Jean-Daniel Brèque. Les plus vieux, dont je suis de plus en plus fréquemment, se souviennent d'un jeu sur Apple II qui s'appelait Where in the World is Carmen Sandiego ? Ici, la question que se posent une bonne partie des protagonistes du récit est Where in the World is Molly Southbourne ? Car l'abomination triste que constitue la (double) sororité des mollys puis des tamaras n'a jamais vraiment quitté les pensées ni l'attention des « monstres froids » dont parlait Nietzsche – ou tout au moins de leurs soldats jamais décommissionnés. Mollys et tamaras doivent demeurer cachées et prudentes pour espérer survivre dans un monde qui ne peut les recevoir sans arrière-pensée, voire pas les recevoir du tout. Pour autant, L'héritage de Molly South

La geste d'orléans : Guerriers de Dieu

Après trois ans d'attente, voici enfin le tome 6 de l'excellente série historique Le trône d'argile, intitulé "La geste d'Orléans".

Je reprends à l'identique l'énoncé des qualités de la série fait précédemment.

Ici, alors que Charles VII va de défaite en défaite et doute de plus en plus de sa légitimité, la jeune donzelle lorraine entre en lice. Sans prendre partie sur l'hypothétique caractère divin de la jeune fille - c'est même plutôt le contraire - Richemont livre encore une œuvre historique de très grande qualité sur cet épisode à la fois concret et légendaire.

On y découvre une jeune fille fervente au point d'être d'une audace extrême. On apprécie qu'elle néglige les nombreuses intrigues de la Cour au point de les rendre inefficaces et d'y devenir imperméable. On la voit s'adresser aux Anglais avec une ingénuité qui met à bas toute finesse politique. On y voit comment, convaincue de sa propre élection, Jeanne d'Arc parvient à inspirer autour d'elle une armée qui se dévoue à sa cause, et voler de victoire en victoire en dépit des blessures reçues au combat et des chausse-trappes de son propre camp.

Le dessin, un peu en dessous de celui du tome 5, est néanmoins d'un réalisme réussi.

La logique voudrait qu'il y ait au moins un tome à suivre. Espérons qu'il ne faudra pas attendre encore trois ans.

Le trône d'argile t6, La geste d'Orléans, Richemont, Théo, Pieri

Commentaires