La Mort à lunettes - Tome - Goffaux - Redj

Il y a des albums qui montrent et d'autres qui laissent déduire. " La Mort à lunettes " est de la seconde catégorie, tout le suggère. Son titre d'abord, dont on dira qu'il est énigmatique. Son début ensuite, violent et tragique, qu'on relit les premières pages passées en observant mieux les visages pour être sûr que c'est bien un flashforward – et donc toute la suite un flashback. Ses ellipses enfin, nombreuses, qui disent une biographie seulement par les portes qu'elle ferme lors d'un road trip final de New-York à Las Vegas aux début des années 2000, entre tournée d'adieu et baroud d'honneur pour Malcolm/Malek, un jeune noir new-yorkais converti à l'Islam en prison puis enrôlé dans un programme de com' de l'US Army. Un voyage conclusif avant l'Afghanistan que Malek entreprend avec l'aide et la compagnie d'Alexander, un vieux juif exilé à NY rencontré par hasard à l'église dans laquelle Malek fait le ménage. Le v

Lou ravi espacial au Congo


"Lorrain", le premier tome de l'adaptation du Rayons pour Sidar de Stefan Wul, est très joliment dessiné, superbement colorisé, et pourvu d'une bien belle couverture.

Seul problème : il ne s'y passe rien. On y suit un imbécile heureux joyeusement colonialiste à la recherche de son robot sur une planète promise à un changement d'impérialiste. La totalité de l'intrigue aurait pu tenir en 4 pages.

Lorrain, Rayons pour Sidar t1, Mangin, Civiello

Commentaires