Descente - Iain Banks in Bifrost 114

Dans le Bifrost 114 , on trouve un édito dans lequel Olivier Girard – aka THE BOSS – rappelle que, en SF comme ailleurs, un part et un autre arrive. Nécrologies et anniversaires mêlés. Il y rappelle fort justement et pour notre plus grand plaisir que, vainquant le criminel effet de génération, Michael Moorcock et Big Bob Silverberg – les Iguanes de l’Imaginaire – tiennent toujours la rampe. Long live Mike and Bob !! Suivent les rubriques habituelles organisées en actualité et dossier : nouvelles, cahier critique, interview, biographie, analyses, bibliographie exhaustive, philofiction en lieu et place de scientifiction (Roland Lehoucq cédant sa place à Alice Carabédian) . C'est de Iain Banks qu'il est question dans le dossier de ce numéro, on y apprendra que la Culture n’est pas seulement « ce qui reste quand on a tout oublié ». Dans le Bifrost 114 on pourra lire une jolie nouvelle de Iain Banks, intitulée Descente et située dans l’univers de la Culture (il y a des Orbitales)

Banzai !



Chargé

Armé

Prêt à partir pour les Utopiales


A qui ?

Il faudra venir samedi à 11 heures au Bar de Mme Spock pour le savoir.



Commentaires

Lorhkan a dit…
C'est pas beau de gribouiller le trophée pour cacher le nom du vainqueur ! :D

A demain ! ;)
Xapur a dit…
Hell fuck yeah ! Bon séjour nantais !
(Et tu maîtrises trop Paint lol)
Gromovar a dit…
La classe, non ?
Guillmot a dit…
Je serai aux Utopiales aussi ! Peut-être présent à la remise du Prix, on verra :)
Gromovar a dit…
Tu seras bienvenu.
Vert a dit…
Zut alors, pendant un moment j'ai cru qu'il suffisait de gratter l'image pour avoir le nom :D