The Department of Truth t3 - Tynion - Simmonds - Bidikar

Le TPB 3 de Department of Truth sort de la chronologie précédente pour se centrer sur les Histoires alternatives et le personnage de Lee Harvey Oswald, en réunissant les issues #6-7 et les #14-17. Il est nécessaire de lire les chroniques précédentes pour savoir où on met les pieds. C'est dans les Archives que commence la « carrière » d'Oswald au sein du Département, juste après son « assassinat » par Jack Ruby. Il y apprend à quel niveau de globalité peut se réécrire la « vérité », à quel point une telle réécriture peut avoir un effet apocalyptique aussi bien dans l’espace connu que dans le temps long passé et futur, comment des organisations puissantes ont toujours cherché – et parfois réussi – à maîtriser le narratif et par là-même à altérer de manière définitive la réalité. Dans cette partie, avec Lee, on croise l'Empire roman, l'Eglise catholique, Charlemagne et le Saint-Empire Romain Germanique. Rien de moins. Suit la montée en puissance d'un Oswald qui veut c

Ordalie


"Le jugement de Dieu", tome 3 de la série Le dernier cathare, est un tome de transition. Trente ans environ après les évènements narrés dans les deux très bons premiers volumes, Escartille de Puivert, le troubadour au centre du récit est devenu Parfait. Pensant que c’est pour le mieux, il a enfoui et oublié le secret qui a mis en branle les évènements. Mais le monde ne s’arrête pas pour lui, et il doit reprendre ses responsabilités.

Alors que la Croisade des Albigeois fait rage depuis des années et s’achemine vers son effroyable conclusion, l’action de ce tome est peu soutenue. Elle consiste essentiellement en un procès en Inquisition (et les évènements autour) qui donne lieu à une dispute théologique sur le catharisme.

Malgré l’intérêt de la chose, cela donne, sur un support BD, une action un peu statique, et je ne suis pas sûr que le média BD avec ses petites bulles soit le plus adapté à de longs développements théologiques. Je crois qu’on y perd des deux cotés.

Sur le plan du dessin, si les décors sont toujours très beaux, les visages me semblent moins réussis qu’avant, et de plus la scène de fuite, à la fin, est bien confuse.

Plus qu’un tome, à Montségur, pour conclure. Espérons qu’il retrouvera la qualité des deux premiers.

Le dernier cathare t3, Le jugement de Dieu, Delalande, Lambert

Commentaires