Le Molosse - Tanabe d'après Lovecraft

Sortie du neuvième volume des adaptations de Lovecraft par Gou Tanabe. " Le Molosse " est le premier recueil réalisé par le mangaka japonais, il réunit trois nouvelles : Le Temple , écrite en 1920, Le Molosse , écrite en 1922, et La Cité sans nom , écrite en 1921. Le Temple est la plus longue et la plus réussie imho. Dans les coursives d'un U-boat allemand en perdition durant la première guerre mondiale, on plonge vers une cité engloutie alors que la folie gagne peu à peu tout l'équipage. Dure, claustrophobique, Le Temple , dans une ambiance éprouvante à la Das Boot , met l'homme face à des terreurs et des anciennetés sans nom. Un très bon récit joliment adapté. Le Molosse est plus (trop) classique. Deux amis occultistes, l'un des deux est le narrateur, première mention lovecraftienne du Nécronomicon , créature hostile invoquée involontairement par une amulette magique, on est ici dans du trop classique, encore trop proche de l'horreur traditionnelle en

Angle mort


Angle mort est une revue SFFF entièrement numérique au mode de diffusion freemium original. Acheté et chargé sur un reader, c'est une petite revue très agréable à lire.

Dans le numéro 1, on trouve 4 nouvelles, dont 3.

Ao, de Laurent Kloetzer, est une belle, et courte, histoire d'exode (d'Exode ?). On aimerait qu'un roman prenne place dans cet univers entr'aperçu.

Coeur flétri, d'Aliette de Bodard, investit les mythes précolombiens pour raconter une histoire de sacrifice, d'impureté, et d'amour maternel.

Deuxième personne du singulier, de Daryl Grégory, traite très intelligemment des questions d'identité et des liens entre corps et esprit. La meilleure nouvelle sans doute.

Je ne dirai rien sur le Jerry Lewis does Aldébaran de Xavier Mauméjean qu'on a connu plus inspiré.

Angle mort, Anthologie

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Jamais été fouiller du côté de cette revue, j'ai tord ?
Gromovar a dit…
J'ai trouvé le premier numéro fort plaisant et à un prix qui justifie la prise de risque.