Les Divis - Brian Catling

Les Divis est le troisième et dernier tome du cycle de Vorrh . Il paraît en français dans une traduction de Nathalie Mège, toujours chez Outrefleuve. Tome 3 donc review forcément courte car tu sais ou devrais savoir, lecteur, de quoi il retourne lorsqu'on prononce, non sans frémir, le nom oublié et terrifiant de Vorrh. Brian Catling (récemment décédé hélas) y lie les fils de l'intrigue complexe qu'il avait tissés dans les deux volumes précédents. D'Ismael (étonnant, non ?)  à Modesta en passant par le professeur Schumann, Cyrena Lohr, Sidrus, ou l'incroyable Undeswilliams, tous sont là pour de dernières scènes qui, parfois, sont faites de flashbacks. Et n'oublions pas pour ce grand final, même si Dieu semble l'avoir fait, ces Ancêtres qui, après avoir failli, se sont endormis ou éparpillés à la surface de la Terre. N'oublions pas non plus que la Création dont nous faisons partie est menacée (par Dieu lui-même – spécial dédicace à Marguerite Imbert car

Féerique noir


Court billet, je ne suis pas chroniqueur de BD.
"Encyclomerveille d'un tueur" est, comme son titre semble l'indiquer, une petite merveille.
A partir d'un récit de vengeance et d'initiation, oeuvre du grand écrivain antillais Patrick Chamoiseau, se déploie un monde merveilleux à la frontière entre la vie, la mort, les mythes. Thierry Ségur l'illustre en une succession de planches très colorées et dynamiques, qui sont aussi, par moment, douces et comme pastélisées, dans un style rococco qui sied parfaitement à l'histoire. Ségur nous donne à voir l'entre-monde dans lequel combattent les entités mythiques. Il sera difficile après de se le représenter autrement.
On termine ce récit, lovecraftien dans ses implicites, avec le plaisir d'avoir joui d'un bel objet et l'impatience de découvrir la suite.
Encyclomerveille d'un tueur, t1, Chamoiseau, Ségur

Commentaires

Eric a dit…
Qu'entends-je ? Ségur reprend le pinceau dans la BD ! Mais ça c'est une grande nouvelle. Ce que tu racontes de l'histoire me semble très intéressant, mais je m'en fous - il publierait un album chroniquant la vie d'un rat mourant dans une poubelle obscure que j'achèterais quand même.

Merci pour la news - ici en Irlande je rate souvent les sorties. Et hop, sur Amazon !
Gromovar a dit…
Tu ne devrais pas le regretter.