Willie le zinzin, Stephen King dans Bifrost 104

Dans le Bifrost 104 , en plus de la critique de toutes les nouveautés SFFF et des rubriques habituelles, on trouve une nouvelle de Stephen King en exclusivité mondiale (excusez du peu) . Elle s'intitule " Willie le zinzin " et parle de pandémie Covic, mais pas que. Oh non, pas que. King, en vieux maitre de l'horreur, y prouve qu'avec très peu de pages on peut écrire un texte aussi troublant que surprenant, un texte qui illustre l'adage selon lequel Il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir .

Encore une grippe

Franchement ça devient tragi-comique (quoique les 40° de fièvre toute la nuit ne m'ont qu'à moitié fait rire).

Commentaires

Anonyme a dit…
Get well, get well soon, we want you to get well!
Gromovar a dit…
I'll ba back...with a vengeance !