Les Morts bizarres - Jean Richepin

Les Morts bizarres est un recueil de très courtes nouvelles de Jean Richepin , initialement publié en 1877 et réédité chez L'arbre vengeur amputé d'un texte – Une histoire de l'autre monde – jugé par l'éditeur trop long pour l'esprit du recueil. Aventurier, franc-tireur, romancier, poète, dramaturge, Richepin conjugua naturalisme et provocation dans une œuvre amusante et très caractéristique d'une certaine pensée de la seconde moitié du XIXe siècle. A lui, Léon Bloy dit : « En réalité, vous vous foutez de tout, excepté de deux choses : jouir le plus possible et faire du bruit dans le monde. Vous êtes naturellement un cabotin, comme d'autres sont naturellement des magnanimes et des héros. Vous avez ça dans le sang. Votre rôle est d'épater le bourgeois. L'applaudissement, l'ignoble claque du public imbécile, voilà le pain quotidien qu'il faut à votre âme fière. » . De lui, il dit qu'il était « la chrysalide du bourgeois vertueux » . Son

Trick or treat


Vacances !!!
Je vais profiter de mon temps libre pour filer à Nantes aux Utopiales où seront présents, pour des rencontres et des signatures, une floppée de grands (voire très grands) noms de la SF contemporaine. Dans l'ordre alphabétique (uniquement ceux que j'aime) :
Pierre Bordage
Grégory Benford
Catherine Dufour
Andréas Eschbach
Gérard Klein
Peter F. Hamilton
Jean-Philippe Jarowsky
Ian R MacLeod
Xavier Mauméjean
Robert Charles Wilson

Je frétille d'impatience.

Commentaires