jeudi 26 octobre 2017

Le cinquième principe - Vittorio Catani


« Nombre de romans d'anticipation politique sont chiants, quelques-uns sont pétillants. "Le cinquième principe" appartient sans conteste à la seconde catégorie. », Gromovar

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 89, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Terre, 2043. Diaspar, ville parfaite, domine un monde aux conditions de vie terribles pour la plus grande partie de la population : hybridations homme-machine, villes enterrées, spéculations à outrance, endettement illimité, esclavage légalisé. La généralisation des PEM (prothèses électroniques mentales), des implants cérébraux permettant de communiquer instantanément par un simple acte de volonté, a rendu l'esprit de chacun vulnérable aux attaques externes, tel un ordinateur. Dans ce scénario infernal, font brusquement irruption les E.E. (événements exceptionnels), des phénomènes physiques inexpliqués, violents et destructeurs, peut-être les premières preuves de l'existence d'un cinquième principe de la thermodynamique qui menace de faire vaciller les fondements mêmes de la société.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :


2 commentaires:

lutin82 a dit…

Encore un 5°.... C'est dans l'air du temps ces mois-ci!

Gromovar a dit…

Ca vaut la peine.