jeudi 8 juin 2017

Prométhée 15 - Bec - Raffaele - Guère plus que des gorilles


Les lecteurs réguliers savent que je n'aime guère chroniquer les tomes 2. Alors les tomes 15...

Juste quelques mots donc pour dire que ce second volume de la seconde « saison » de la méga série Prométhée fait avancer son histoire. On suit donc quatre fils inégalement traités, dont un clairement maltraité (trop court).

Dans l'Antiquité grecque, une guerre s'annonce entre Athènes et Syracuse, sous l'impulsion d'Alcibiade.
Dans l'Angleterre victorienne, le naufragé temporel Turan connaît un premier contact alien dont nul ne comprend la nature ou les implications.
En 1959, les voyageurs de la porte de Thanatos (sauf un qui s'enfuit et restera donc dans l'époque – avec quelles conséquences ?) sont envoyés par leur gouvernement dans une mission cruciale qui ne tourne vraiment pas comme prévu.
En 2019, un groupe de soldats survivants quitte Phoenix pour Washington avec un précieux prisonnier, alors que Kellie et Tim se lancent dans le même voyage, au départ de Providence et avec un des nouveaux cubes aliens.
A Washington même, un « Village » s'est constitué autour de l'ancien POTUS, communauté aussi organisée et protectrice que potentiellement inquiétante dans son fonctionnement.

Et les cieux sont toujours aussi incompréhensibles. Guerre au ciel sans doute mais rien n'est encore clair pour les humains qui subissent la colère ou l'indifférence supérieure des entités extra-terrestres. L'humanité, qui s'est crue au centre de la Création, pourrait-elle n'être qu'une manifestation inférieure de la vie dans l'univers, soumise à n'importe quelle opération d'élimination volontaire ou de déforestation galactique ? A suivre.

Prométhée t15, Le village, Bec, Raffaele

Aucun commentaire: