mercredi 23 novembre 2016

Au-delà du gouffre - Peter Watts


"Au-delà du gouffre" est un recueil de nouvelles inédit de Peter Watts, coréalisé par Le Bélial et Quarante-Deux. L'immense talent de l'auteur canadien s'y déploie, avec l'univers en arrière-plan.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 85, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

« Nous sommes les hommes des cavernes. Nous sommes les Anciens, les Progéniteurs, les singes qui érigent vos charpentes d’acier. Nous tissons vos toiles, construisons vos portails magiques, enfilons le chas de l’aiguille à soixante mille kilomètres/seconde. Pas question d’arrêter, ni même d’oser ralentir, de peur que la lumière de votre venue ne nous réduise en plasma. Tout cela pour que vous puissiez sauter d’une étoile à la suivante sans vous salir les pieds dans ces interstices de néant infinis… »
Peter Watts est né en 1958 à Calgary, dans la province canadienne de l’Alberta. Titulaire d’un doctorat en biologie et ressources écologiques, spécialiste des fonds marins et de la faune pélagique, il produit aujourd’hui la plus exaltante des sciences-fictions contemporaines, quelque part entre les nébuleuses Greg Egan et Ted Chiang, non loin de la galaxie Ken Liu, là où soufflent les vents cosmiques, dans le cœur vibrant des étoiles, en plein sense of wonder, en pleine sidération… Sans équivalent réel en langue anglaise, architecturé avec le plus grand soin, le présent recueil achève d’installer Peter Watts au firmament des créateurs de vertige et des prospecteurs d’idées fabuleuses — une supernova.

Et signaler qu'on peut télécharger gratuitement jusqu'au 30/11 The Island (Hugo 2010 novelette) et lire l'interview accordée par l'auteur à votre serviteur aux Utopiales 2013.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :

Aucun commentaire: