mardi 11 novembre 2014

De 14 à 18 en trois mois seulement


Par une étrangeté historique à laquelle le service com' de la Présidence n'est sûrement pas étranger, il semble que les quatre années de la Grande Guerre se soient concentrés en une. Après avoir commémoré le centenaire du déclenchement de la Grande Conflagration il y a quelques mois, l'ampleur des célébrations médiatiques du 11 novembre peut laisser penser que nous en fêtons aujourd'hui le centenaire de la fin. Le temps des médias n'est décidément pas celui des mortels.

Quoi qu'il en soit, l'honnête homme qui cherche quoi lire à cette occasion peut fouiller dans ma pile.

Récapitulatif (que j'espère exhaustif) :

BD :

14/18 (série), Corbeyran

Madame Livingstone, Baruti

La faute au Midi, Le Naour

Notre mère la guerre (série), Maël

Métropolis (série), Lehman

La brigade chimérique, Lehman

L'homme truqué, Lehman

L'ambulance 13 (série), Cotias

Vies tranchées, Morvan

Tanatos (série), Convard

Sentinelles (série), Dorison

L’homme de l'année (1917), Duval

Rex Mundi (série), Nelson

Mattéo (série), Gibrat

Octobre noir, Duval

Et, bien sûr, les Tardi, lus trop tôt pour avoir pu les chroniquer : Le Der des Ders, C'était la guerre des tranchées, Putain de guerre, et Brindavoine/ La fleur au fusil, entre autres.

Fiction :

Bleu Horizon, Collectif

The Bloody Red Baron, Newman

Company K, March

La bataille d'Occident, Vuillard

De la gloire dans de la boue, Groc

Du sel sous les paupières, Thomas Day

Je finirai à terre, Gaudé

Leviathan, Westerfeld

Les îles du soleil, MacLeod

Non fiction :

Tous unis dans la tranchée, Mariot

1914, la grande illusion, Le Naour

Dans les tranchées de 1914-18, Loez

Aucun commentaire: