lundi 28 avril 2014

Exquise planète, Bordage - Demoule - Lehoucq - Steyer


Dans "Exquise planète", on découvre une planète imaginaire qui pourrait être Kepler 186f. C'est une bonne idée mais une idée mal mise en œuvre. Dommage.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 75, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

On connaît le jeu du « cadavre exquis », qui consiste à faire un dessin, puis à plier la feuille en n’en laissant dépasser qu’un fragment, à partir duquel le joueur suivant improvise son propre dessin... Les quatre auteurs de ce livre, en reprenant le principe, l’ont adapté à la description d’une planète plausible et des diverses formes de vie susceptibles d’y apparaître et de s’y développer. Quelle espèce extraterrestre le hasard et les lois de l’évolution vont-ils produire ?

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :


Aucun commentaire: