dimanche 22 septembre 2013

Tenir debout - Théâtre des optimistes


« Tenir Debout », c'est l'histoire d'une jeune femme, Ophélie, que sa passion pour la littérature a rendue inapte à l'existence. S'enfouissant sous les mots, elle sombre sous le regard inquiet des deux seuls êtres encore capables de l'aimer, Arthur son compagnon et Elsa son amie d'enfance.

Ça, c’est ce que dit le dossier de presse ; et ce n’est pas faux. Mais cette pièce, je l’ai vue il y déjà quelques mois à Marseille dans une salle de parents et d’amis. J’y ai été soufflé par la maturité et la noirceur d’un texte écrit par une très jeune fille et joué par une bande d’amis qui ont choisi, ironiquement, de se baptiser Théâtre des Optimistes.

« Tenir debout », c’est donc la première pièce jouée par le Théâtre des Optimistes, une jeune troupe dont j’ai eu le plaisir de côtoyer longtemps les comédiens.

« Tenir Debout », c’est aussi la première pièce écrite par la complexe et passionnée Laura Léoni qui retrouve sur scène ses deux vieux complices Ana Perez, troublante femme-enfant, et Laurent Djioev, amant perdu et malmené.

Allez voir « Tenir debout » c’est entrer dans l’errance d’Ophélie qui sait tant sur les livres et si peu sur la vie. Ophélie, seule et toujours plus seule, parlant comme un livre avec les mots des livres. Ophélie qui s’ennuie à mourir, en amour comme en amitié, et qui se détache du monde pour ne plus voir combien il la déçoit, cherchant refuge dans le monde parfait des livres où rien n’est petit et tout bien ouvragé. Ophélie que sa lucidité, son incapacité à se payer de mots, empêchent d’apprécier l’instant. Ophélie qui brule tous ses ponts pour s’assurer de ne pouvoir faire demi-tour.

Il serait dommage de se priver de ce texte fort, servi par une mise en scène épurée qui le met en valeur.
« Tenir debout » vous attend au Guichet Montparnasse, les jeudis à 20h45. Venez, les gens !


Aucun commentaire: