samedi 18 mai 2013

Se couvrir la tête de cendres


"Celles qui marchent dans l’ombre" est une nouvelle de Jean-Philippe Jaworski, publiée en numérique par ActuSF.

Superbe narration de la cavale, une vie durant, d’un meurtrier et de son complice, coupables d’un tel crime qu’ils furent pris en abomination par les dieux et les hommes, le texte de Jaworski enchante par la richesse de son vocabulaire, la beauté de ses images, une évocation si réaliste du maquis méditerranéen que le lecteur a l’impression de s’y trouver au côté du fugitif.

L’auteur parvient à suggérer les rythmes effrénés et parallèles de la fuite et de la poursuite. Il évoque l’horreur de la traque éternelle. Il dit l’anéantissement d’un guerrier dont les armes ne servent plus qu’à chasser des animaux et qui ne vit plus qu’en dissimulant ses traces. Il se paie même le luxe de réunir les deux héros que la symbolique mythologique oppose d’habitude. Bien joué. (Impossible de spoiler, sauf sur demande).

Celles qui marchent dans l’ombre, Jean-Philippe Jaworski

2 commentaires:

Vert a dit…

Faut que je retourne faire mon marché dans les nouvelles d'ActuSF, je l'avais déjà repéré celle-là ^^

Gromovar a dit…

Je viens de lire truc de Gudule. Vraiment cool, marrant (et en général mon sens de l'humour est très limité).