mercredi 7 décembre 2011

Les blogueurs parlent aux blogueurs : Valer Daviep



Valer Daviep coblogue avec A.C. de Haenne à l'enseigne des Murmures d'A.C. de Haenne. Non content de se dissimuler derrière le pseudo sus-cité, il préfère parfois qu'on l'appelle Les Murmures, ce qui ne laisse pas d'inquiéter. Pilier de la communauté steam francophone, il est aussi enseignant-chercheur en devenir, ce qui signifie j'imagine que, telle une vieille chrysalide, il va bientôt se transformer en beau papillon. Il veut remettre Boris Vian à sa place dans la SFFF, et je suis prêt à aller m'indigner avec lui pour ce faire. Il aime Howard Becker, ça tombe bien, moi aussi.



1) Bonjour, peux-tu te présenter en deux mots (tu peux être aussi bref que tu veux…jusqu’au néant)

Et bien, tu peux m’appeler Valer, Valer Daviep. Ce n’est pas mon vrai nom mais un pseudonyme construit en partie comme un anagramme. J’utilise aussi le sobriquet Les Murmures. Il s’agissait à l’origine d’un projet multi support : littéraire et musical notamment. Aujourd'hui, ces projets sont en stand by. A part ça, je chronique sur Les Murmures d’AC de Haenne et je suis modérateur sur le forum de la communauté steampunk francophone : steampunk-fr.com. IRL, je suis enseignant-chercheur en devenir en SIC.

2) Pourquoi avoir créé un blog ? Est-ce le premier ? Le seul ?

Je n’ai pas créé ce blog. A.C m’y a invité. C’est le premier véritable en tout cas, et le seul.

3) Combien de temps y consacres-tu ?

Un temps, c’était tous les jours. En ce moment, disons une fois tous les trois jours à peu près.

4) Blogues-tu tout ce que tu lis ?

Pratiquement. Pas tout à fait quand même. Pour la simple et bonne – enfin je l’espère – raison que je lis aussi beaucoup pour ma thèse. J’ai fait quelques articles sur des aspects des sciences sociales mais je n’ai pas renouvelé l’expérience. Disons que tout ce qui est de l’ordre de l’imaginaire se retrouve sur le blog.

5) Comment choisis-tu ce dont tu parles sur ton blog ?

Comme je le disais : tant que c’est de l’ordre de l’imaginaire. Parfois quand ça peut apporter un éclairage plus critique sur des lectures. Comme ce que j’avais fait pour la déviance et le vampire. Mais d’une manière générale, disons qu’il n’y a pas vraiment de choix à faire. Je blogue ce que je lis pour me détendre. Et il se trouve que je lis surtout un certain genre de littérature.

6) As-tu déjà lu certains livres simplement parce que tu te disais que ça pourrait faire un article intéressant pour ton blog ?

Oui, c’est arrivé. Ceci dit, dire que je les ai lus uniquement dans ce but n’est pas tout à fait correct. Je ne me suis jamais forcé.

7) Depuis combien de temps lis-tu de la SFFF ?

Au collège, on devait lire un roman de SF. C’était au programme. C’était un livre de Michel Honaker, Les buveurs de rêves, que j’ai chroniqué sur le blog. J’en garde un très beau souvenir, malgré les relectures récentes. Sinon, il y a eu un gros blanc où j’ai surtout lu des classiques, série Littéraire oblige… Mais j’ai donc lu Jules Verne, ou Boris Vian, ou même Giono, qui à leur manière peuvent embrasser la littérature de l’imaginaire. La SFFF telle qu’on la conçoit habituellement est venue en fac surtout.

8) A quel rythme lis-tu ?

Ca dépend de la période. Ca peut aller d’une semaine par livre, comme un mois… je ne suis pas très rentable de ce point de vue et ma PàL fait souvent des indigestions.

9) Que trouves-tu dans cette littérature de genre ?

Probablement de la distraction, de la subversion… ou juste du plaisir.

10) Partages-tu cette passion avec ton entourage ?

Oui et non. Je partage le goût de la lecture avec ma compagne, très portée sur le fantastique et la littérature britannique mais très peu sur la SF. Sinon, à part les copains blogueurs ;), pas vraiment.

11) Quel a été ta première lecture SFFF ? Te souviens-tu de l’occasion qui t’a amené à cette lecture ?

Voir la question 7 ^^. Au collège donc, Michel Honaker et Les buveurs de rêves.

12) Peux-tu nous décrire un (ou plus) grand souvenir de SFFF ?

Pas un mais peut être deux… d’abord, il y a Boris Vian avec Et on tuera tous les affreux. La quintessence de son œuvre pour moi. Publié à l’origine sous Vernon Sullivan, c’est un livre où on y trouve l’absurde de Vian, du roman noir, de la SF. Quelque chose proche de Huxley, mais différent. C’est peut être mon livre préféré d’entre tous. Qui plus est, on cite rarement Vian lorsqu’on parle SFFF. Il a pour moi toute sa place. Ensuite, il y a sans doute Dune que je n’ai lu que récemment. Je suis assez admiratif de la richesse de cet univers.

13) Quel est le livre qui t’a le plus marqué récemment ? (Répondre sans réfléchir)

The death of Bunny Monroe de Nick Cave. Sans hésitation aucune.

14) Vers quel genre SF, F, ou F, va ta préférence ? Et pourquoi ?

Sans doute la SF. A cause d’un ancrage dans le réel plus facile. Après tout, les relations humaines et les transformations de la société sont des sujets qui me parlent. Mais j’aime aussi quand le contexte n’est qu’un prétexte. Ce n’est pas un genre en particulier qui m’attire mais plutôt la manière dont il sert d’enrobage à des problématiques concrètes du vivre ensemble.

15) Comment ont évolué tes goûts entre tes débuts en SFFF et aujourd’hui ?

Je ne sais pas s’ils ont évolué justement. Je n’ai pas l’impression. Comme je le disais, j’aime quand le cadre est un prétexte. Cela a toujours été le cas. Je m’intéresse peu à l’esthétique d’une histoire même si je peux l’apprécier. Mes études en sociologie m’ont juste permis de formaliser des relations que je retrouve dans la littérature. Mais j’ai pour ainsi dire toujours été sensible à ces questions.

16) Quels sont tes auteurs préférés ? Pourquoi ?

Si j’essaie de me limiter à trois auteurs, je dirais Boris Vian, Arthur Rimbaud et… Jules Verne ou Nick Cave. Ca dépend de l’humeur.
Boris Vian, simplement parce que j’ai lu tout son œuvre, avec un plaisir sans cesse renouvelé. Arthur Rimbaud. J’aime son œuvre. Elle est extraordinaire. Mais surtout je crois que sa vie et le personnage me passionnent et ce depuis très longtemps maintenant. Jules Verne m’avait scotché quand j’étais plus jeune. Mais j’avoue que je ne succombe pas à chaque fois. Nick Cave a ce quelque chose d’urgent que j’adore, même si je suis avant tout fan de son œuvre musicale.

17) Y a-t-il des livres que tu regrettes d’avoir lu (temps perdu) ? D’autres que tu aurais regretté de ne pas voir lus ?

« Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux » (Renard). C’est bien rare que j’abandonne (définitivement) une lecture.

18) Y a-t-il des auteurs dont tu lis tout (ou voudrait pouvoir tout lire) ?

Boris Vian donc. Et c’est sans doute le seul. Faut dire qu’il ne produit plus beaucoup… J’avoue lire peu d’auteurs vivants.

19) Vas-tu voir les auteurs sur les salons ? Ramènes-tu des interviews, des photos, des dédicaces ?

Jamais ! Je n’ai fait aucun salon encore.

20) Que penses-tu de la bit-lit ? Et de Harry Potter ? (je crois que ces deux questions étaient indispensables ;-)

… j’imagine qu’on peut aimer. Personnellement, ça me laisse froid.

21) Tes fournisseurs : librairies, bouquinistes, Internet ?

Bouquinistes autant que possible. J’aime fureter, repartir parfois bredouille et parfois chargé. Disons que je trouve gerbant de débourser 10€ pour un livre réédité de nombreuses fois, disponible pour un malheureux neurone chez un bouquiniste. J’ai une certaine idée d’une culture accessible à tous. Mon passif d’étudiant modeste y est sans doute pour beaucoup, et c’est aussi sans doute pour ça que je connais très peu les auteurs actuels. Internet, personnellement non. Mais ce n’est pas une position quelconque. Je n’ai pas le réflexe.

22) BD, comics, ou non ?

Oui, manga aussi. Pour la BD, plutôt les Humanos. Pour les comics, plutôt du graphic novel à la Moore. Un peu de DC Comics aussi. Pour les mangas, j’adore Cobra, GTO ou FMA. Akira aussi bien sûr.

23) Lis-tu aussi de la littérature « blanche » ? Si oui, qui aimes-tu particulièrement dans ce « genre » ?

Je ne suis même pas sûr de pouvoir définir ce qu’est la littérature blanche. Des échos que j’en ai, je dirais que non. Mais je ne me pose pas la question quand je lis. On ne peut pas se dire « ouvert » et refuser un genre.

24) Tentative de Weltanschauung : qu’aimes-tu comme musique ? Comme cinéma ? Quel est ton loisir favori ? Qui est ton philosophe de prédilection ?

J’aime la musique indé, ou « underground », dans son ensemble. J’ai un passif plutôt punk, goth. Un peu de métal et de cold wave aussi. Je peux écouter du Joy Division ou du Jad Wio en boucle pendant toute une journée, et passer aux Clash, aux Bérus, aux Ramones. Parfois, je ne jure que par le Velvet Underground, Iggy Pop et David Bowie. Parfois, je regarde du côté des français, Bashung et Daniel Darc en tête. Parfois, c’est du blues. Bref, je peux trouver mon compte de bien des façons.
Le cinéma, c’est plus large. Je peux aimer les films contemplatifs et les films pop corn. Ca dépend de mon état d’esprit. J’aime beaucoup le cinéma asiatique aussi.
Philosophe ? J’opte pour un sociologue. Howard Becker. Mais si tu y tiens, Simmel qui est à cheval entre la philo et la sociologie.

25) As-tu un Reader ?

Non.

26) As-tu déjà lu en numérique, même sur moniteur ?

J’essaie mais j’ai du mal pour la littérature. Je lis beaucoup d’articles scientifiques sur ordinateur. Aussi j’ai du mal à la fin de la journée à continuer ma lecture sur écran. Et puis, j’aime me poser dans un bar avec un livre. Pas facile avec un PC.

27) Quel est ton rapport à la lecture numérique ? Penses-tu lire plus sous cette forme dans un proche avenir ?

Idéologiquement, je dirais que tout ce qui peut faciliter l’accès à la culture est une bonne chose. Après, est ce qu’on le facilite réellement lorsque les outils sont si onéreux ? Je ne suis pas sûr. C’est une question complexe je trouve. Même avec des livres très peu cher, tout le monde n’est pas familiarisé avec la lecture. Lecture numérique ou papier, le problème demeure. Pour ma lecture personnelle, je n’en sais rien. J’imagine que si je développe l’habitude, oui.

28) Quel est ton rapport à Internet ? Connecté depuis longtemps ?

Depuis 2002 je dirais. Sinon, un rapport convivial, mais aussi professionnel puisque j’étudie les usages des réseaux sociaux en ligne.

29) As-tu un lien avec le monde de l’édition ? Ou du livre plus généralement ?

Je participe au fanzine Le Petit Vaporiste du forum steampunk-fr.com. Il est bien, et on cherche des collaborateurs. Donc hésitez pas.

30) Une dernière chose à dire au lectorat en délire ?

J’ai soif.





Merci de votre attention. Et n'oubliez pas ! Duck ! And cover !

5 commentaires:

Les Murmures a dit…

Merci pour l'invitation camarade \o/

Tigger Lilly a dit…

Tiens, prends une bière !

Sympathique interview ^^

Guillaume44 a dit…

La série de portraits devient très riche :)

Gromovar a dit…

Pendant les vacances, je secouerai ma flemme et je ferai une page dédiée.

Guillaume44 a dit…

Cool !