lundi 14 novembre 2011

Utopiales 2011


Grand cru que ces Utopiales 2011 consacrées à l'Histoire, sous toutes ses multiples coutures. Du 9 au 13 novembre, ce que le monde de l'Imaginaire compte de meilleur, non seulement en France mais aussi dans le monde, était réuni à Nantes pour parler d'Histoire, d'uchronie, de révision, entre autres, mais aussi converser, admirer, participer, dédicacer et faire dédicacer, sans oublier de manger et boire. Lecteurs, auteurs, éditeurs, scientifiques, blogueurs, mais aussi joueurs, concepteurs de jeux, cinéastes, graphistes, cosplay, pour ce qui est la grande foire de l'Imaginaire en France.

Ce qui suit ne sera pas un compte-rendu exhaustif des Utopiales, mais plutôt le carnet de voyage d'un would-be gonzo reporter.

Pour un blogueur de l'Imaginaire, les Utos c'est quelque chose entre la caverne d'Ali Baba et Disneyworld. On va y croiser Pierre Bordage, Raphaël Granier de Cassagnac, Justine Niogret, Ian McDonald, Lionel Davoust, Roland C. Wagner, Glen Cook, Ugo Bellagamba, Sylvie Denis, Mélanie Fazi, entre autres. Mais aussi Charlotte Volper, Clément Bourgoin, Gilles Dumay, Jérome Vincent, toujours entre autres. Mais encore Jarmo Puskala et Pekka Ollula, venus de leur lointaine Hyperborée présenter leur démentiel Iron Sky, et d'autres cinéastes encore, à ne plus savoir où donner de la tête. Et enfin, il y a bien sûr le Traqueur Stellaire et Nessie, Lhisbei et Monsieur, Tigger Lilly, Endéa, Anudar, Lorhkan et Madame, De la Mettrie, et j'en oublie, sans compter tous les visiteurs venus simplement s'émerveiller devant les trésors dont déborde le Centre des Congrès de Nantes, caravansérail des mondes parallèles pendant quatre jours. Tout ce monde se frotte et s'entrelime, comme le préconisait Montaigne, jusqu'à atteindre une masse critique de plaisir, de découvertes, de rencontres, à laquelle il est difficile de s'arracher quand les lumières s'éteignent.



Impossible de ne pas parler de l'excitation ressentie en interviewant Ian McDonald, Norbert Merjagnan, ou Roland C. Wagner. Je donnerai sous peu des compte-rendus de ces trois passionnants (et trop brefs) entretiens.







Impossible d'oublier la bière prise avec RC Wagner (faute d'anisette) en parlant de Martin Birch et de punk yougoslave, ou les longues discussions avec Norbert Merjagnan.



Impossible de ne pas exprimer la joie à rencontrer enfin Charlotte Volper irl, et Charlotte Bousquet par procuration.



Impossible de passer sous silence le surge d'adrénaline amené par le workshop Iron Sky.



Mais aussi les discussions avec les créateurs du jeu Wastelands, les bières avec les uns ou les autres, la déambulation dans l'immense librairie provisoire en regrettant de ne pouvoir tout emporter, les signatures sur les livres, les conversations sur tout et rien, parfois sur l'Histoire, les conférences de qualité (même si j'ai trop papillonné pour en voir beaucoup).





Et puis il y eut le grand moment de la première édition du Prix des Blogueurs. Créé comme un défi à notre capacité d'organisation, il a couronné un livre de grande qualité et deux auteurs qui ne le sont pas moins. Nous sommes contents d'avoir réussi à en venir à bout, mais content aussi de la joie qu'il a procuré.



Il y avait aussi la superbe exposition Grordbort, accompagnée par son créateur Greg Broadmore qui a signé son ouvrage.



Et puis il y eut tous les prix :

En littérature :

Prix Utopiales Européen : Rêves de Gloire, de Roland C. Wagner

Prix Utopiales Européen Jeunesse : Terrienne, de Jean-Claude Mourlevat

Prix Julia Verlanger : Planète à louer, de Yoss


Pour le cinéma :

Grand Prix du Jury : Eva, de Kike Maillo

Mention spéciale : Extraterrestre, de Nacho Villagondo

Prix SYFY du Public : Endhiran - Robot, the movie, de S.Shankar

Prix du Jury courts métrages : Blinky TM, de Ruari Robinson

Prix du Public courts métrages : Le monstre de Nix, de Rosto


Enfin, le Prix de la Meilleure Bande dessinée de Science-Fiction 2011 :

Château de sable, de Frederik Peeters et Pierre-Oscar Levy

Au final, un grand et bon moment.

Les photos d'illustration ont été prises par Christophe Schlonsok et Mélanie Fazi (mais pas ensemble). Merci à eux.


Le CR de Lhisbei

Le CR du Traqueur Stellaire

Le CR d'Anudar

14 commentaires:

Tigger Lilly a dit…

Chouette compte-rendu, qui reflète bien les émotions ressenties. On n'a pas fait la même chose, ni forcément vu ou discuté avec les mêmes personnes et pourtant j'ai le sentiment que ce qu'il m'en reste est vachement similaire à ce qu'il t'en reste.

Bon je sors, je n'arrive pas à m'exprimer ; cette phrase ne ressemble à rien.

Gromovar a dit…

Elle est pas mal ta phrase.

La Mettrie a dit…

L'important c'est que nous étions ensemble, c'est ça qui est beau.
On se serait presque crut entre gens de gauche ! ^^

Gromovar a dit…

Entre "capitaines de pédalo" ?

Lord Orkan Von Deck a dit…

Que du bon souvenir !
Dommage qu'on n'en ai pas profité pour se rencontrer

Gromovar a dit…

Une prochaine fois.

Guillaume44 a dit…

Capitaine de pédalo de soirée ?

Gromovar a dit…

Yep

Lorhkan a dit…

Ou Babar... Ca dépend de celui qui parle...

Joli compte-rendu ! ;)

Lhisbei a dit…

c'est fou un instant j'ai cru que tu lisais dans mes pensées (dis moi que tu as interviewé les gars aux noms imprononçables d'Iron sky... dis-moi que tu l'as fait après le workshop parce que je suis sur des charbons ardents là ^^)

chouettes photos ^^

Gromovar a dit…

Pas pu. Ils étaient trop pris à expliquer leur jeu de plateau.

Endea a dit…

Très très sympa ce CR? j'aime particulièrement ton passage sur le monde qui se frotte et s'entrelime ^^
J'ai hâte de lire le CR de tes interviews en tout cas.
Un grand moment que ces Utopiales :)

Endea a dit…

Euh ... je ne voulais pas mettre de ? après mon très très sympa ce CR !

Gromovar a dit…

Le temps de taper et de faire relire.