samedi 19 novembre 2011

Pimp my economics !


Deuxième volume de la série Freakonomics de Dubner et Levitt.
Dubner et Levitt reprennent leur baton de pèlerin pour donner le goût de la méthode économique au grand public. Ils appliquent donc une méthodologie parfaitement valide pour étudier les sujets les plus triviaux. Ca me fait rire, mais c'est aussi une belle démonstration de la démarche scientifique en général et économique en particulier (les auteurs donnent d'ailleurs en annexe l'intégralité des références des études qu'ils citent, afin qu'on puisse s'y reporter si on le souhaite).
Il n'y a qu'à lire la couverture pour avoir quelques idées sur ce qu'on trouvera à l'intérieur. Je liste ci-dessous les titres des chapitres afin que chacun puisse saliver d'envie et se ruer sur cet ouvrage drôle, instructif, et qui devrait (croisons les doigts) faire naitre des vocations de scientifiques voire d'économistes.

En quoi les prostituées ressemblent-elles aux Père Noël des grands magasins ?

Pourquoi les kamikazes devraient-ils acheter une assurance-vie ?

Incroyables histoires sur l'apathie et l'altruisme

Une réparation simple et bon marché

Qu'est ce qu'Al Gore et le Mont Pinatubo ont en commun ?

Les singes sont aussi des hommes (où nous verrons que des singes à qui on appris la monnaie ont inventé seul la prostitution)

SuperFreakonomics, Steven D. Levitt et Stephen J. Dubner

6 commentaires:

Gilles Dumay a dit…

Ce livre est disponible en version française aux éditions Denoël.

Gromovar a dit…

Tout à fait. Collection Impact.

Et pour ceux qui voudraient se faire une idée http://aequalis.unblog.fr/2010/02/20/superfreakonomics-leconomie-de-la-prostitution/

Tigger Lilly a dit…

Je lirais bien le premier déjà, mais ma pàl va exploser; Toujours le même problème: trop de trucs à lire pas assez de temps.

Gromovar a dit…

J'ai le même et c'est l'horreur. Il faudrait qu'un elfe de maison fasse tout ce que j'ai à faire à ma place.

Maëlig a dit…

J'avais lu le 1er qui m'avait été recommandé par mon (très bon) prof d'éco et qui m'avait beaucoup plu, je remettrais bien le couvert avec celui ci.

Gromovar a dit…

Ah ! Les très bons profs d'éco, une bien belle engeance.