samedi 11 juin 2011

Les blogueurs parlent aux blogueurs : Férocias



L'ex-citoyen Férocias portait un bonnet péruvien. Cet accoutrement non-règlementaire a permis au clarificateur Gromovar de l'identifier. Doté du niveau d'accréditation ultraviolet (le plus élevé) en raison de ses nombreux mérites, Férocias animait le blog Les Peuples du Soleil, mais aussi le blog ArchéoSF. Il tenait de plus la rubrique RétroSF sur le site ActuSF. Il lisait des livres tellement anciens qu'il les disait écrits avant l'Ordinateur. C'est la propagation de cette hérésie qui l'a perdu. Avant d'être désintégré, horrifié par ses propres agissements contre l'Ordinateur, il a fait, en pleurant, son autocritique. Parce qu'il est là pour éduquer, élever et aimer, l'Ordinateur livre à tous les citoyens du Complexe Alpha les derniers mots de l'ex-citoyen Férocias afin qu'ils servent à leur édification.

1) Bonjour, peux-tu te présenter en deux mots (tu peux être aussi bref que tu veux…jusqu’au néant)

Amateur de littérature populaire ancienne, du roman policier archaïque (Fantômas, Rouletabille, Arsène Lupin,...) à l'aventure au sens large (voyages extraordinaires et proto-science fiction), collectionneur de fictions mettant en scène des peuples précolombiens (avec une prédilection pour les Lost Race Novels comme on écrit en bon français – je ne sais jamais où l'on doit mettre les majuscules en anglais alors j'en mets partout)

2) Pourquoi avoir créé un blog ? Est-ce le premier ? Le seul ?

Au départ j'ai créé Les Peuples du Soleil pour recenser les fictions mettant en scène des peuples précolombiens. C'était dans une démarche personnelle afin de mettre de l'ordre dans ma collection et de faire partager des informations sur un thème bien trop négligé sur le net. Maintenant ça va mieux, même Wikipedia propose une page sur le sujet mais il y a encore du travail.
J'ai ouvert des blogs un peu sur tout (et surtout sur rien) pour tester différentes plate-formes d'hébergement. Un projet qui me tenait à coeur a vu le jour récemment: ArchéoSF qui propose des textes (fiction, sience et technique, essai) souvent oubliés.

3) Combien de temps y consacres-tu ?

Quand on aime, on ne compte pas.! C'est très variable. Il m'arrivait de publier plusieurs billets dans une journée (je me suis un peu calmé) puis de laisser de longues pauses (ce qui repose aussi le lecteur... et même la lectrice ;-) ).

4) Blogues-tu tout ce que tu lis ?

Non. A la fois par manque de temps et parce que ces deux blogs ont des lignes éditoriales définies.

5) Comment choisis-tu ce dont tu parles sur ton blog ?

Pour moi c'est assez simple: Les Peuples du Soleil pour les Précolombiens et ArchéoSF pour les Pré-SF. Je m'autorise des écarts sur Les Peuples du Soleil pour répondre à des challenges par exemple.

6) As-tu déjà lu certains livres simplement parce que tu te disais que ça pourrait faire un article intéressant pour ton blog ?

Pour les Peuples du Soleil oui mais de toute manière, je les aurais lu quand même.

7) Depuis combien de temps lis-tu de la SFFF ?

Enfant déjà... (bon, il faut retirer un F à SFFF ;-) )

8) A quel rythme lis-tu ?

Le plus possible (mais ce n'est pas une réponse). Je suis monté à plus de 300 livres par an, je dois être dans les 200 pour les 12 derniers mois.

9) Que trouves-tu dans cette littérature de genre ?

Le merveilleux scientifique... L'expression résume bien ce que je ressens, y compris pour des textes contemporains de SF.

10) Partages-tu cette passion avec ton entourage ?

Oui mais lui (mon entourage) moins...

11) Quel a été ta première lecture SFFF ? Te souviens-tu de l’occasion qui t’a amené à cette lecture ?

Je ne sais pas qu'elle fut ma première lecture SFFF. Je me souviens de Jules Verne bien sûr et de textes de Michel Grimaud (une couverture particulièrement s'est imprimée à vie dans mon cerveau)

12) Peux-tu nous décrire un (ou plus) grand souvenir de SFFF ?

Mon grand souvenir est assez idiot en fait. J'avais commandé l'Encyclopédie de Pierre Versins et quand il m'a été remis en main propre par le facteur, que j'ai soupesé la bête, ouvert le paquet, tenu avec émotion l'ouvrage,... (vous voyez ce que je veux dire non?)

13) Quel est le livre qui t’a le plus marqué récemment ? (Répondre sans réfléchir)

Deux livres: Eric Holstein, D'or et d'émeraude, Xavier Mauméjean, Rosée de feu.

14) Vers quelle genre SF, F, ou F, va ta préférence ? Et pourquoi ?

Indéniablement SF. Lançons une polémique sur ton blog, les commentaires c'est bon pour le classement Blogonet même s'il est tout cassé alors que Les Peuples du Soleil sont bloqués premiers depuis des mois. La Fantasy donc: « franchement, l'omniprésence de la pensée magique, le recroquevillement sur une enfance fantasmée et sur un passé mythifié, la place de l'Elu-e, le recours aux monstres de nos jeunes années, la dimension éminemment consolatoire du genre (il suffit de lire ce qu'en a écrit l'un de ses plus importants auteurs, Tolkien),... ce n'est pas un peu réac' tout ça? » (reprise d'un billet des Peuples du Soleil).
J'aime bien le fantastique classique du XIXe siècle et de Jean Ray ainsi que les textes relevant de l'utopie. Pour le reste... SF encore et toujours!

15) Comment ont évolué tes goûts entre tes débuts en SFFF et aujourd’hui ?

Je me suis peu à peu orienté vers une approche thématique des textes de SF sans renoncer à goûter la saveur de certains styles (Jimmy Guieu, si tu m'entends!).

16) Quels sont tes auteurs préférés ? Pourquoi ?

Gustave Le Rouge, Paul d'Ivoi, Jules Verne quand il se laisse aller, Octave Béliard, HG Wells, Philip K. Dick (je ne cite que des morts pour ne pas faire de jaloux :) )

17) Y a-t-il des livres que tu regrettes d’avoir lu (temps perdu) ? D’autres que tu aurais regretté de ne pas voir lus ?

Je ne regrette jamais une lecture. Je lis tellement de bouses... Tout texte a un intérêt à mon sens. Il n'y a pas que le style, l'histoire, la « littérarité » ou le thème. Il y a aussi le pont culturel que le livre construit entre un auteur, des lecteurs, et , dans le cas de ce que je lis, les générations.
Je pense que si je n'avais pas découvert Philip K. Dick, il me manquerait quelque chose.

18) Y a-t-il des auteurs dont tu lis tout (ou voudrait pouvoir tout lire) ?

Je me suis toujours dit qu'un jour je lirai tout Jules Verne dans l'ordre.

19) Vas-tu voir les auteurs sur les salons ? Ramènes-tu des interviews, des photos, des dédicaces ?

Je fréquente les salons, surtout celui de Sèvres. C'est un plaisir et j'ai un côté midinette: j'aime bien les livres dédicacés. J'ai parfois fait des photos mais pas des auteurs, plutôt des drôles de gens qui errent dans ces lieux mal famés!

20) Que penses-tu de la bit-lit ? Et de Harry Potter ? (je crois que ces deux questions étaient indispensables ;-)

On va se dispenser de répondre...

21) Tes fournisseurs : librairies, bouquinistes, Internet ?

Bouquinistes et Internet (de l'occase, toujours de l'occase!) pour la SF. Sinon je privilégie les librairies à Internet. Amazon semble vraiment avoir des méthodes de management peu appropriées pour assurer le bien-être de ses salariés...

22) BD, comics, ou non ?

Plutôt BD: en rapport avec Les Peuples du Soleil et les adaptations d'anticipation ancienne. La BD est une récréation pour moi (il y a des images et c'est souvent écrit gros – juste pour avoir un petit commentaire sympa ;) )

23) Lis-tu aussi de la littérature « blanche » ? Si oui, qui aimes-tu particulièrement dans ce « genre » ?

Oui je lis de la littérature « blanche » (et noire aussi, j'ai eu une grosse période polar avec une prédilection pour André Héléna), surtout des classiques, assez peu de contemporains même si j'ai lu des Houellebecq, Angot, Despentes,... et des trucs qui paraissent aux Editions de Minuit, de la littérature expérimentale toussa...

24) Tentative de Weltanschauung : qu’aimes-tu comme musique ? Comme cinéma ? Quel est ton loisir favori ? Qui est ton philosophe de prédilection ?

Dans l'ordre: un peu de tout, des chants profanes du Moyen Age au rap-musette engagé du Ministère des Affaires Populaires // euh de la SF des années 1930 à 1960 ;) // la lecture // Joe Dassin et Albert Camus

25) As-tu un Reader ?

Non

26) As-tu déjà lu en numérique, même sur moniteur ?

Oui tous les jours.

27) Quel est ton rapport à la lecture numérique ? Penses-tu lire plus sous cette forme dans un proche avenir ?

Je lis sur écran parce que certains textes sont difficilement accesibles: inconnus de la plupart des bibliothèques, trop onéreux chez les libraires d'anciens, jamais édités en format poche. Avec ArchéoSF, je me condamne à lire encore plus sur écran. Je pense aussi que je vais bien finir par faire l'acquisition d'une liseuse, ce qui allégera singulièrement la valise lors des départs en vacances.

28) Quel est ton rapport à Internet ? Connecté depuis longtemps ?

Connecté depuis plusieurs années mais je ne pourrai pas dire quand exactement. Ca a été addictif mais maintenant je gère.

29) As-tu un lien avec le monde de l’édition ? Ou du livre plus généralement ?

Oui. Oui aussi (mais tout le monde le sait, non?)
D'ailleurs c'est pour cela que cette interview est publiée en retard, pris par un nouveau projet éditorial qui est très sympa!

30) Une dernière chose à dire au lectorat en délire ?

L'avenir du futur c'était peut-être déjà hier!





Merci de votre attention. Et n'oubliez pas ! Duck ! And cover !

10 commentaires:

imagespopulaires a dit…

Je ne sais pas qui est ce crétin mais la Fantasy c'est la vie, l'émerveillement, les délices de la redécouverte des mythes et de leur empreinte dans un quotidien qui est bien terne... car il ressemble trop aux pires scénarios de science-fiction.

Efele a dit…

Férocias enfin !
Avec une bonne polémique qui semble bien démarrer...

Lhisbei a dit…

jolie confession et belle notice nécrologique. Ce polémiqueur qu'était Ferocias nous manquera ;)

J'ajouterai que la Sf c'est de la Fanatasie avec des boulons ;)

FG de La Mettrie a dit…

L'intro gromovarienne m'a fait mal aux abdos. C'est tiré de quel univers ?

Gromovar a dit…

Du jeu de rôle Paranoïa.

Cédric Ferrand a dit…

Ah oui, cette fantasy-là.
C'est la fantasy de surface.
Elle est très présente dans les échoppes, je ne le nie pas, mais elle est loin de résumer à elle seule le genre.

Au risque de me répéter, il suffit de lire "Gagner la guerre" de Jean-Philippe Jaworski ou "Le royaume blessé" de Laurent Kloetzer pour se rendre compte qu'il se brasse autant de fantasy différentes qu'il existe de variétés de bière. Pour filer la métaphore, ça serait comme dire "La 1664 et la Heineken, c'est de la merde". Oui, cette bière-là est omniprésente dans les grandes surfaces, mais il y a les micro-brasseries, les bières brassées par des moines, des trucs mitonnées aux petits oignons par des artisans.

La fantasy a un fort ratio merde commerciale/chef d'oeuvre, j'en conviens. Mais le genre est-il réac' en lui-même ? Oh que non. Si on exclue la tutelle pesante de Tolkien, les auteurs de fantasy ne sont pas particulièrement passéistes ou nostalgiques d'une époque idéalisée.

La fantasy sans monstre débile, sans prophétie à la con, sans magie qui sert d'excuse à tout, pas sclérosée socialement, avec du contenu, ça existe. Il faut lire les blogs spécialisés pour s'en convaincre.

Maëlig a dit…

300 livres par an! C'est... comment dire... inhumain?
L'intro m'a rappelé de bons souvenirs, je vais essayer de mettre la main sur une édition d'occase.

Munin a dit…

Mange mon laser, sale traître commie mutant polémiqueur !

Guillaume44 a dit…

La fantasy, je cale aussi, +1 avec Férocias :D

Val a dit…

Ferocias et son clone me paraissent toujours aussi effrayants ;-)