lundi 10 janvier 2011

Don't panic !


"Le grand livre du futur" d'Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle est le genre de petit livre qu'il faut mettre dans les toilettes. Chez moi, ce n'est pas dépréciatif (qu'on en juge plutôt, le premier post de mon blog portait sur l'un de ces livres).
Que faut-il donc à un ouvrage pour appartenir à cette catégorie particulière dont j'ai toujours quelques avatars en stock ? Le livre doit être court et léger (idéalement il pourra être manipulé à une seule main), il doit être constitué de petits éléments lisibles indépendamment les uns des autres et en un temps limité. Son thème aussi doit être léger et distractif (je vous épargne ici un jeu de mot facile). En un mot il doit permettre de rendre plus festif un moment qui ne l'est pas toujours.
"Le petit livre du futur" répond parfaitement à cette description. En quelques lignes vous apprendrez tout sur l'école du futur, vous verrez en avant-première quantités de petits objets utiles qui nous aideront sous peu, vous en apprendrez beaucoup sur l'évolution des rapports hommes- femmes. Vous détaillerez aussi divers modèles de robots, vous découvrirez des religions plus simples et des sports plus sûrs et égalitaires, ainsi que les bienfaits des médicaliments. La vraie Histoire de France (écrite en 2036) vous sera révélée, ainsi que de passionnants développements politiques et institutionnels. Cet inventaire ne serait pas complet sans les conseils des auteurs pour éviter la catastrophe (on lira avec intérêt les pros et cons des garçons et des filles).
Au final, un petit livre parodique, sans prétention, qui peut vous faire sourire. C'est déjà bien.
Le grand livre du futur, Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle

6 commentaires:

Guillaume44 a dit…

Il se lit tranquillement en effet.

Gromovar a dit…

+1

Lhisbei a dit…

Tes toilettes sont tout de même bien achalandés :)

Gromovar a dit…

Contrairement aux clients de passage, j'y ai besoin de renouvellement :)

Brize a dit…

"qui peut vous faire sourire" : c'est tout à fait ça... parce que, en ce qui me concerne, je l'ai pour le moment laissé de côté, après en avoir lu un tiers environ, où je n'ai (hélas !) souri qu'une ou deux fois.

Gromovar a dit…

Laisse-le à portée de ton entourage. Tu ne sais jamais ce qui peut amuser tel ou tel.