mardi 20 juillet 2010

BOF


Prévisible, répétitif, invraisemblable parfois jusqu'à l'absurde.
James Rollins, l'auteur de "Map of Bones" (quoi que ce puisse être), compare Jeff Somers à William Gibson. En d'autres temps on l'aurait lapidé pour ce blasphème.
Give it a wide berth !
The electric church, Jeff Somers

2 commentaires:

El Jc a dit…

Mon porte monnaie te dis merci !

Gromovar a dit…

You're welcome